Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Visite Officielle du Grand Maître au Président de la République Italienne

Rome, 06/11/2008 


« Fondamentale est l’œuvre de défense des plus pauvres et défavorisés » que développe l’Ordre Souverain Militaire de Malte surtout dans un monde globalisé où le confort n’est pas équitablement réparti.

C’est ce que le Président de la République italienne, Giorgio Napolitano, a dit en recevant ce matin au Palais du Quirinale le Grand Maître de l’Ordre de Malte Fra’ Matthew Festing.

« Nous sommes reconnaissants à l’Ordre Souverain Militaire de Malte pour les nombreuses initiatives réalisées en Italie avec générosité et abnégation avec une référence particulière aux structures hospitalières et sanitaires donc la qualification est bien connue », a affirmé le Président de la République.

« Je pense à l’Hôpital Saint Jean Baptiste de Rome, avec son département de réhabilitation en assistance intensive, aux polyambulatoires et aux centres pour diabétiques qui soignent plus de 45000 personnes sur le territoire national. »

Le Grand Maître a remercié et échangé des sentiments de considération soulignant « combien est féconde la collaboration entre l’Italie et l’Ordre de Malte. Italie qui nous accueille généreusement depuis 1834. »

L’Ordre opère aujourd’hui dans plus de 120 pays développant « une mission de paix et de solidarité au service des moins aisés de toutes races ou confessions, avec dévouement, apportant à ceux qui souffrent la même aide que nos prédécesseurs offraient dans l’Hôpital de Jérusalem il y a neuf siècles ».

Fra’ Matthew Festing a souligné l’importance de l’accord sanitaire bilatéral de 2003 qui a ouvert la voie à une collaboration plus incisive entre l’Ordre et les organes centraux de l’administration sanitaire italienne.

De plus il a rappelé d’autres accords bilatéraux parmi lesquels, ce dernier, l’accord avec la Garde Côtière sur la base duquel les médecins de l’Ordre sont embarqués sur les vedettes en service de patrouille à Lampedusa.

« Lors des six derniers mois – a t-il conclu – des médecins volontaires, infirmières et secouristes du Corps ont fourni une assistance médicale en mer à plus de 2500 immigrés. De nombreux enfants et femmes enceintes ont été secourus en mer».

« En exprimant ma sincère admiration pour l’Ordre Souverain Militaire de Malte, je désire conclure – a dit le Président Napolitano – en rendant hommage à ses membres, volontaires et opérateurs qui agissent dans certains des lieux les plus dangereux de la planète. Certains des leurs ont sacrifié leur vie par amour du prochain et pour la défense des plus faibles. Ils sont des exemples desquels toujours s’inspirer».

Nous rapportons, ci-après, le texte intégral du discours prononcé par le Président de la République italienne.

J’ai accueilli aujourd’hui au Quirinale avec un vif plaisir Son Altesse Eminentissime le Grand Maître de l’Ordre Souverain Militaire de Malte, en confirmation de la solidité des relations bilatérales fondées sur d’anciens liens et sur une cohabitation exemplaire.

L’Italie, terre d’accueil de l’Ordre Souverain Militaire de Malte depuis presque deux siècles, en apprécie la projection internationale ample et diversifiée qui concerne tous les continents et de nombreux organismes multilatéraux.

L’Ordre est généreusement engagé sur le terrain de l’assistance sanitaire, sociale et humanitaire et développe une œuvre fondamentale lors de guerres et calamités naturelles, en défense des secteurs les plus pauvres et défavorisés.

On a grand besoin d’une telle action dans le monde d’aujourd’hui. Le processus de globalisation crée un confort tel qu’il n’a jamais été connu jusqu’alors, il ne garantit pas en soi sa diffusion, selon l’équité, à tous les Pays et parmi toutes les couches de la population.

De plus, l’instabilité politique intérieure et les conséquences de crises économiques globales frappent durement les Etats en voie de développement et aggravent les conditions des plus pauvres.

Je regarde avec admiration les interventions de l’Ordre Souverain Militaire de Malte dans les zones les plus troublées de la planète comme la République démocratique du Congo, l’Hôpital de la Sainte Famille de Bethléem, la lutte contre la lèpre au Cambodge et dans d’autres Pays, la coopération au développement en Afghanistan, les initiatives contre la pauvreté dans les circonscriptions les plus défavorisées de l’Afrique du Sud.

Ces actions hautement méritoires se basent sur les principes auxquels l’Italie tient profondément, aussi comme membre fondateur de l’Union Européenne.

Je regarde avec un intérêt particulier l’accord que l’organisme d’aide internationale de l’Ordre de Malte a conclu en 2003 avec le bureau humanitaire de la Commission Européenne, le plus grand donateur au monde.

Il me semble très significatif que l’activité de Malteser International soit partiellement financée par des fonds européens. De même qu’il n’est pas un hasard qu’un sincère Européaniste, Philippe de Schouteete de Tervarent, représentant de Belgique au Conseil de l’UE pendant tant d’années, soit choisi comme Observateur permanent de l’Ordre auprès de la Commission Européenne.

Nous sommes reconnaissants à l’Ordre Souverain Militaire de Malte pour les nombreuses initiatives réalisées en Italie avec générosité et abnégation avec une référence particulière aux structures hospitalières et sanitaires dont la qualification est bien connue.

Je pense à l’Hôpital Saint Jean Baptiste de Rome, avec son département de réhabilitation en assistance intensive, aux polyambulatoires et aux centres pour diabétiques qui soignent plus de 45000 personnes sur le territoire national.

Depuis des années le Gouvernement italien suit les activités de l’Ordre avec grand intérêt et coopère avec lui à l’intérieur et à l’étranger, comme en témoignent les opérations conjointes au Liban; l’accord entre le Service Sanitaire national et les structures médico-hospitalières de l’Ordre de 2000, l’accord sur l’assistance humanitaire et sanitaire aux Pays en voie de développement de 2004; le récent accord avec le Département de la protection civile pour les premiers soins aux immigrés clandestins par mer.

Depuis 1999 une loi de la République reconnaît le Corps militaire de l’Ordre comme auxiliaire de l’armée italienne.

En exprimant ma sincère admiration pour l’Ordre Souverain Militaire de Malte, je désire conclure en rendant hommage à ses membres, volontaires et opérateurs qui agissent dans certains des lieux les plus dangereux de la planète.

Certains des leurs ont sacrifié leur vie par amour du prochain et pour la défense des plus faibles.

Ils sont des exemples desquels toujours s’inspirer.

visite officielle grand maitre president republique italienne

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]