Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Le collier de l’Ordre remis a Jose’ Manuel Barroso: «combattons ensemble la pauvrete en europe»

Rome, 23/05/2010 


La rencontre entre le Président de la Commission européenne et le Grand Maître à la Villa Magistrale

La lutte contre l’exclusion sociale en Europe, avec pour objectif de «réduire de 25% le nombre de ceux qui sont exposés à la pauvreté» fait «partie intégrante de la stratégie économique» mise au point par l’Union européenne pour les dix prochaines années, ainsi qu’un engagement commun avec l’Ordre de Malte qui, avec ses 900 ans d’existence est « la première institution humanitaire de l’histoire». C’est avec ces mots que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a remercié le Grand Maître de l’Ordre Souverain Militaire de Malte Fra’ Matthew Festing, pour le Collier pro Merito Melitensi duquel il a été décoré «pour le grand engagement et la profonde compétence avec lesquels il a assumé, depuis 2004, la délicate charge de président de la Commission européenne et pour l’attention qu’il a accordé à l’Ordre de Malte en soutenant ses activités avec un profond esprit humanitaire».

La cérémonie dans la Villa Magistrale a été suivie d’un dîner en l’honneur des illustres invités et auquel étaient aussi conviés une centaine d’ambassadeurs et de personnalités des institutions italiennes parmi lesquelles le ministre des Affaires européennes, Andrea Ronchi, et vaticanes comme le président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, le cardinal Jean-Louis Tauran.

Le Grand Maître a remercié le président Barroso pour les «excellentes relations» entre les deux institutions, qui ont tiré une nouvelle sève de la signature, en 2009 à Bruxelles, de l’accord de coopération entre la Commission européenne et l’Ordre de Malte, en particulier dans les domaines de l’assistance sanitaire et des secours d’urgence (des projets humanitaires communs sont en cours au Congo, en Thaïlande, au Cambodge et au Myanmar).
Parmi nos projets, a-t-il rappelé, figure celui de collaborer pour la liberté d’accès et la protection des sites religieux dans le monde: «comprendre la nature des Lieux saints, de leur dimension universelle et de leurs caractéristiques – a dit Fra’ Matthew Festing – est une condition préalable pour la préservation de leur signification religieuse et pour éviter qu’ils soient exploités pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la religion et la protection du patrimoine culturel». L’Ordre – a poursuivi le Grand Maître – entend renforcer son action au Moyen-Orient et en particulier au Liban, où «la présence des chrétiens et la diversité culturelle» sont menacés, et contribuer à la stabilité de la Méditerranée et à la prévention des conflits.

Le président Barroso a affirmé que la Commission européenne est “intéressée à développer ensemble l’idée de faire des grands sites religieux des espaces de paix et de culture”. Le président a ensuite rappelé combien, au cours d’une «crise économique et financière sans précédent» et pendant l’Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, qui concerne en premier lieu «80 millions de nos compatriotes pauvres, dont 19 millions de mineurs», un engagement pour la création d’emplois est une priorité de la Commission. L’Ordre de Malte et l’Union européenne doivent «s’opposer vigoureusement et surtout avec nos valeurs» aux pertes de valeur causées par les crises économiques qui «constituent un terrain fertile au populisme, au repliement sur soi et à l’égoïsme». «Contre la précarité et l’injustice – dit-il – il faut plus que jamais se mobiliser avec les idéaux de justice et de solidarité qui animent votre Ordre».

Il s’agissait de la première visite d’un président de la Commission européenne à l’Ordre de Malte, et de la deuxième rencontre entre José Manuel Barroso et l’actuel Grand Maître. Le Président était accompagné par une importante délégation de la Commission européenne.

collier remis jose manuel barroso

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]