Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Forte inquiétude pour les violences et les discriminations religieuses en Irak

Rome, 08/08/2014 


L’appel du Grand Maître pour la fin des discriminations

Les nouvelles de violences et discriminations religieuses en provenance d’Irak, et qui ont conduit des dizaines de milliers de chrétiens du nord du pays à fuir, décrivent une tragédie qui a atteint des dimensions humanitaires.

Plus de 200 000 personnes ont fui le nord de l’Irak au cours des dernières semaines en raison de l’avancée de l’EI, l’auto-proclamé État islamique de Syrie et du Levant. Selon ces données, fournies par la Mission d’Assistance des Nations Unies en Irak (MANUI), la plupart des personnes obligées de fuir appartiennent à des minorités religieuses. La mission des Nations Unies a dénoncé que dans le nord de l’Irak la situation est désespérée, une véritable tragédie.

Dans les dernières heures le conflit s’est intensifié autour de Qaraqosh, la principale ville chrétienne en Irak. Les zones environnantes ont été envahies par des militants du soi-disant califat islamique. Le patriarche chaldéen, Louis Sako, à la tête de la plus grande église chrétienne en Irak, confirme: « dans les derniers jours 100 000 chrétiens ont fui à pied avec seulement les vêtements qu’ils portent, en direction du Kurdistan. C’est une catastrophe humanitaire: les églises ont été occupées et leurs croix abattues ».

Ce matin, le pape François a condamné cette tragédie, exhortant la communauté internationale à faire davantage pour exercer des pressions et pour faire cesser les persécutions et la crise humanitaire.

Presque toute la communauté chrétienne dans la région de Mossoul a été forcée de quitter sa terre, où elle continuait à développer les traditions de l’une des plus anciennes communautés chrétiennes.

Le Grand Maître de l’Ordre Souverain de Malte, Fra’ Matthew Festing, a exprimé sa « vive préoccupation » pour les événements de ces derniers jours en Irak. En déclarant « inacceptables les persécutions à cause de la foi », il a invité les membres et les bénévoles de l’Ordre de Malte à prier pour le peuple irakien et pour la fin des violences et des discriminations.

À Karamless, dans le nord de l’Irak à environ 20 kilomètres de Mossoul, Malteser International, l’agence de secours internationale de l’Ordre de Malte, a fourni une assistance sanitaire gratuite dans un bâtiment transformé en centre médical provisoire appartenant à l’église chaldéenne. En raison des réfugiés qui ont fui en masse les affrontements armés et les menaces de mort, la communauté chrétienne a augmenté dans le petit village. Aujourd’hui, face à l’avancée des militants de l’EI, le centre médical a été contraint de fermer.

Une équipe de Malteser International est en train d’évaluer la situation afin de vérifier la possibilité d’augmenter ses activités humanitaires dans la région.

forte inquietude pour les violences et les discriminations religieuses en irak

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]