Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Soudan du Sud : Malteser International met en garde contre la nouvelle famine

Djouba / Cologne, 09/07/2015 


Des millions de personnes déplacées face à la famine et à la violence : l’aide humanitaire seule ne suffit pas

Pour le quatrième anniversaire de l’indépendance du Soudan du Sud, Malteser International – l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte – lance un appel urgent contre la nouvelle famine et demande à tous ceux qui y ont des responsabilités de travailler sans relâche à la résolution du violent conflit dans le pays. À cause de la guerre civile, les champs ne peuvent être semés et les récoltes ramassées. Depuis le 9 juillet 2011, date de son indépendance, le Soudan du Sud a été certes le plus jeune pays du monde mais aussi l’un des plus instables. L’indépendance devait apporter la paix dans le pays, mais depuis décembre 2013 la population souffre, prise dans une nouvelle et sanglante guerre civile.

“Les causes profondes de la situation de grand besoin de la population du Soudan du Sud résident essentiellement dans de nombreuses années de violent conflit, fondé sur des querelles ethniques”, explique Sid Johann Peruvemba – chef de programmes de Malteser International. “Aussi longtemps que les trêves ne seront pas respectées et observées, et que les parties au conflit ne seront pas désarmées et portées à la table des négociations, la population locale devra continuer à vivre dans d’énormes souffrances”. Dans ce contexte, la violence et le conflit constituent souvent une menace pour l’aide humanitaire. En effet, ils rendent difficile l’accès aux populations touchées pour les travailleurs humanitaires. “ Afin de briser le cycle permanent de la famine, de la violence et de la nécessité, nous avons un besoin urgent d’initiatives de paix à tous les niveaux, tout comme de financements supplémentaires pour renforcer les mesures d’aide nécessaires,” a affirmé Peruvemba.

Dans cette situation de combat incessant, de nombreuses familles ne peuvent pas labourer leurs champs ou faire pousser leurs récoltes. Ainsi, le prix du blé et d’autres aliments de base a rapidement augmenté. Le problème est sérieux, surtout pour les familles qui ont accueilli des personnes déplacées d’autres parties du pays. Selon les estimations des Nations Unies, à la fin du mois de juillet, 4,6 millions de personnes, soit environ 40% de la population – seront en grand danger de pénurie alimentaire. Un million d’entre eux risquent sérieusement de perdre la vie. Plus de 2 millions de soudanais du sud ont été contraints de quitter leur maison et leur village face aux violences et à la famine, et de fuir dans d’autres régions ou dans les pays voisins.

Malteser International travaille à une amélioration des soins médicaux pour la population du Soudan du Sud depuis 1996. Cette action comprend aussi des initiatives dans les domaines-clé de la prévention, de la sécurité alimentaire et de la fourniture d’eau, dont dépend fortement la santé des populations.

soudan du sud malteser international met en garde contre la nouvelle famine

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]