Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

L’Ordre de Malte étend ses projets dans le monde entier pour combattre le Covid-19


La pandémie de Covid-19 influence profondément l’activité de l’Ordre de Malte : les Grands Prieurés, les Associations et les Corps de secours présents dans le monde entier qui offrent une assistance sanitaire et sociale ont dû s’adapter à cette crise mondiale sans précédent. Le personnel a été formé pour continuer de garantir l’assistance dans des conditions de sécurité. Les programmes qui portent secours aux personnes dans le besoin et aux malades ont été amplifiés pour répondre à l’énorme pression qui pèse sur les systèmes sanitaires nationaux des pays frappés par la pandémie. L’Ordre travaille d’arrache-pied pour soutenir les hôpitaux, les centres médicaux, les services d’ambulances et, parallèlement, poursuit, partout où cela est possible, ses activités en soutien aux personnes âgées et aux handicapés, qui sont particulièrement vulnérables en ce moment et dont beaucoup souffrent de l’isolement, ainsi qu’aux sans-abri et à toutes les personnes en difficulté.

Les structures de l’Ordre de Malte reçoivent tous les jours de nombreuses demandes d’aide. Malheureusement, seule une partie d’entre elles peut être satisfaite en raison de la complexité de la situation et de la nécessité de donner la priorité à la poursuite des programmes médicaux et sociaux de l’Ordre.

Voici un bref aperçu d’activités en cours :

Le Corps de secours de l’Ordre de Malte en Albanie livre des médicaments, de la nourriture et des articles d’hygiène aux personnes âgées du Centre communautaire de Shkodër.

En Autriche a été formée une équipe de crise qui coordonne la communication avec les services sanitaires publics et le personnel et fournit des informations. Elle a soutenu l’installation d’un grand hôpital de campagne dans le parc des expositions de Vienne (4 000 lits) et dans le celui de Salzbourg (700 lits). A Vienne, les bénévoles distribuent de la nourriture aux sans-abri et aux personnes dans le besoin.

L’Association britannique de l’Ordre de Malte engage des fonds spéciaux pour l’assistance aux personnes âgées et au personnel qui prend soin d’elles. En Angleterre, où l’Ordre dirige 70 maisons pour personnes âgées dans 4 comtés, ont été prises les précautions nécessaires pour éviter la diffusion de la contagion. Afin de maintenir les contacts, l’Ordre de Malte fait un don pour la fourniture d’iPad aux résidents, afin qu’ils aient la possibilité de communiquer en vidéo avec leurs familles et avec les médecins tandis qu’ils ne peuvent pas quitter les maisons. En outre, les Compagnons de l’Ordre de Malte (l’organisation auxiliaire de l’Ordre) ont mis en place un programme “Call Companions” pour assister, où cela est possible, les personnes âgées.

En France, les bénévoles de l’Ordre de Malte ont travaillé 24 heures sur 24 en étroite collaboration avec le Service d’aide médicale urgente, avec les bénévoles de la Croix-Rouge française, de la Protection civile Paris Seine et de la Fédération française de sauvetage et de secourisme. Une de leurs activités est le transfert en train des patients en soins intensifs d’un hôpital à l’autre. En plus des activités d’urgence, l’Ordre de Malte France continue de fournir une assistance aux personnes sans domicile fixe et, au lendemain du début la crise sanitaire, a intensifié ses activités de distribution de nourriture. A Paris, les colis alimentaires sont distribués deux fois par jour par 70 bénévoles.

Au total, 2019 lits sont disponibles dans les 11 hôpitaux de l’Ordre de Malte en Allemagne : 92 lits en soins intensifs, 41 autres sont prévus. Les hôpitaux soignent actuellement 24 patients touchés par le Covid-19, dont 15 patients avec des problèmes respiratoires et 54 autres cas présumés. Dans les structures d’aide aux personnes âgées, la plupart des patients est en quarantaine. Dans toutes les institutions ont lieu des cours préparatoires pour prévenir l’augmentation des contaminations. C’est également le cas dans les structures d’accueil des migrants gérées par l’Ordre. Toutes les unités de l’Ordre en Allemagne sont prêtes à intervenir avec des stations de test Covid-19, l’assistance dans les structures de quarantaine, y compris les structures de quarantaine séparées pour les réfugiés, le transfert des patients dans d’autres hôpitaux. En outre, dans de nombreux lieux, sont en train d’être construits des hôpitaux provisoires. Augmentent également les services allant au-delà de la gestion des catastrophes, comme le transport pour le service médical d’urgence des compagnies d’assurance sanitaire, l’établissement et le fonctionnement de cliniques médicales mobiles. Ont été créées une plateforme en ligne et une hotline téléphonique centrale où il est possible de demander aide et soutien. Dans le cadre de l’assistance psychosociale d’urgence a été mis en place un service de consultation téléphonique pour le personnel à temps plein et les bénévoles.

En Hongrie, une nouvelle page web d’informations, koronavirus.maltai.hu, fournit tous les jours de nouveaux contenus. L’organisation humanitaire de l’Ordre de Malte a lancé la production de masques pour le visage, lavables et réutilisables, dans un atelier de couture dans le cadre du programme gouvernemental d’intégration pour les Roms. Un nouveau service a été mis en place pour fournir aux 30 foyers pour personnes âgées ou handicapées des articles de première nécessité.

Le Corps de secours de l’Ordre de Malte en Italie a participé à la construction d’un nouvel hôpital à la Foire de Milan, en Lombardie, la région qui compte la majeure partie des victimes et des cas de Covid-19 d’Italie et dont le système sanitaire est mis à rude épreuve. Les deux premières unités avec 30 lits pour les soins intensifs, qui ouvriront d’ici la fin de la semaine, seront l’une des plus grandes structures de soins intensifs d’Europe et accueilleront les cas de coronavirus les plus graves des hôpitaux lombards. Les bénévoles du Corps Militaire de l’Ordre travaille également à l’installation d’un hôpital de campagne à Crema, autre ville lombarde fortement touchée par la crise sanitaire. Les bénévoles de l’Ordre de Malte prêtent assistance aux patients malades de Covid-19 sur le bateau-hôpital que la région Ligurie a équipé dans le port de Gênes. Un service de l’hôpital Saint Jean-Baptiste de l’Ordre à Rome a été transformée en un temps record afin d’accueillir de nouveaux patients en les mettant en quarantaine et en évitant toute infection. Un service a été équipé pour traiter les cas de patients atteints de coronavirus. Une fois les mesures de sécurité activées, l’hôpital continue de fonctionner normalement. Les bénévoles du Corps italien de secours sont eux aussi en première ligne sur tout le territoire national pour apporter une assistance médicale et livrer des produits alimentaires et de première nécessité, en plus de collaborer avec les structures du service sanitaire national. En Vénétie, Ombrie, Toscane, Ligurie, Calabre, Sicile, Campanie, dans les Pouilles, au Frioul-Vénétie Julienne et dans le Latium, a été mis en place un nouveau service d’assistance psychologique pour conseiller le personnel sanitaire et les personnes en difficulté avec la quarantaine ou ayant des problèmes de santé.

Les activités menées par l’Association irlandaise de l’Ordre de de Malte et ses bénévoles, visant à prendre soin des personnes âgées, des personnes fragiles, marginalisées, et des sans-abri, se poursuivent. Même si les locaux du Malta Services Drogheda sont temporairement fermés conformément aux directives du gouvernement en cette crise, le travail continue. L’équipe gère un Service de soutien communautaire et à distance. L’Association irlandaise et son corps d’ambulances contrôlent quotidiennement l’évolution de la situation et collaborent étroitement avec le gouvernement irlandais et d’autres organisations de bénévoles. Le Conseil commun du bénévolat qui coordonne les opérations d’urgence au niveau national est hébergé et soutenu au siège national de l’Ordre à Dublin. Parallèlement, le Corps d’ambulances de l’Ordre poursuit son travail de soutien aux communautés locales.

En Lituanie, l’Organisation de secours de l’Ordre de Malte agit pour protéger les personnes âgées et les bénévoles. Les projets “repas sur roues” et l’assistance à domicile sont tous actifs, avec le soutien d’épiceries et de supermarchés. Est également en cours une campagne de collecte de fonds “Aide les médecins lituaniens”. Les bénévoles aident également à distribuer des respirateurs, des masques, des tenues et lunettes de protection.

Au Portugal ont été équipées quatre tentes de campagne dans deux hôpitaux du nord du pays. 16 tentes sont prêtes à fonctionner en coordination avec les Autorités nationales. En collaboration avec la Mairie de Porto, une assistance est fournie aux sans-abri.

La Roumanie aussi mène sa bataille contre le coronavirus et a mis en place un groupe de crise qui contrôle constamment les communications officielles du gouvernement afin d’appliquer les protocoles sanitaires. Toutes les structures pour personnes âgées travaillent sans interruption, avec les précautions Covid-19 nécessaires, de même que les activités de distribution des repas dans de nombreuses villes du pays, y compris les projets “repas sur roues” pour les malades. Les bénévoles fournissent aussi un soutien pour les devoirs à la maison aux enfants dans le besoin des communautés vulnérables et est en cours une campagne de collecte de fonds pour l’acquisition d’équipement pour les hôpitaux publics. Dans plusieurs villes ont été en outre installées des lignes téléphoniques directes, en collaboration avec les mairies locales et d’autres organisations humanitaires, pour apporter recommandations et informations. L’ambassade de l’Ordre dans le pays a lancé une campagne pour fournir des protections faciales aux médecins, infirmiers et au personnel des ONG, qui travaillent avec des groupes à risque. L’objectif est de fournir 60 000 protections.

En Slovaquie, les bénévoles de l’Ordre sont engagés dans le don de biens de première nécessité aux hôpitaux et aux personnes en difficulté.

En Espagne, pays qui a désormais dépassé la Chine par le nombre de cas de coronavirus confirmés, l’Ordre de Malte cherche à maintenir son activité habituelle en faveur des pauvres et des malades. A Madrid, l’association livre de manière régulière des repas chauds aux pauvres dans différentes structures pour un total de 280 repas par jour. Les familles pauvres, dont certaines comptent des malades, sont également aidées avec de la nourriture et des biens de première nécessité. Plusieurs dizaines de membres et de bénévoles participent aussi aux travaux pour transformer un hôtel offert par un membre de l’Ordre en un hôpital d’urgence pour les patients malades du Covid-19. En Cantabrie des désinfectants à base d’alcool et des masques sont produits pour les activités de l’Ordre de Malte.

Moyen-Orient

Tous les centres d’assistance de l’Ordre de Malte au Liban et les unités médicale mobiles de l’Ordre de Malte suivent un protocole rigoureux pour assurer la sécurité de tout le personnel et des patients. Les centres continuent de travailler en assurant les visites médicales essentielles et les médicaments, surtout pour les patients souffrant de maladies chroniques. Le personnel tient une liste des plus fragiles qui ne peuvent pas se rendre dans les centres afin de leur assurer la livraison de leurs médicaments pour un mois. Pour chaque centre a été créée une hotline pour les cas non urgents, encourageant ainsi la télé-consultation avec un suivi attentif de la part des médecins.

Très importantes, les Unités médicales mobiles sont actives dans les zones les plus reculées, en étroite collaboration avec les mairies. Ne serait-ce que le mercredi 1er avril, l’unité médicale mobile d’Akkar a traité 106 patients dans le nord-est de la Bekaa et 98 patients dans le village d’Arsal. Un protocole stricte est appliqué : les patients sont soumis à un examen à leur arrivée, la zone d’attente est aménagée pour un espace de distanciation suffisant, la désinfection est assurée avant l’entrée dans l’unité médicale mobile. Tandis que les personnes attendent, les mesures de prévention et de sensibilisation liées au Covid-19 leur sont expliquées. Des consultations médicales et pharmaceutiques sont assurées gratuitement.

En Palestine, la situation est particulièrement préoccupante en raison du manque de matériel médical comme les ventilateurs et l’oxygène et du manque de masques, d’alcool et de désinfectants. L’hôpital de la Sainte Famille de l’Ordre de Malte à Bethléem, qui dispose de la seule unité de soins intensifs néonatals de toute la région, continue son précieux travail. Malgré les circonstances difficiles, au mois de mars, 285 enfants y ont vu le jour. Le personnel contacte régulièrement les bédouins qui vivent en communautés isolées pour des télé-consultations médicales. Les femmes enceintes ont, elles, pu quitter leur communauté pour faire naître leurs enfants à l’hôpital.

En Syrie, avec les organisations partenaires, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre, Malteser International, continue de diriger et de renforcer les capacités sanitaires – hôpitaux et centres d’assistance médicale – et intensifiera ses activités dans le secteur EAH/WASH (eau, assainissement et hygiène) en distribuant plus d’eau et d’articles pour l’hygiène et en aidant à réparer les très mauvaises structures hygiéniques et sanitaires dans les camps et dans les campement informels.

Asie

Des kits d’articles de première nécessité ont été distribués au Bangladesh parallèlement à une intensification des programmes de besoins primaires.

Face à la menace du coronavirus, les équipes de la Fondation CIOMAL de l’Ordre de Malte qui s’occupent spécifiquement du traitement et de la recherche sur la maladie de Hansen, ont réorganisé la gestion courante au Cambodge et le suivi des patients et de leurs familles est aujourd’hui effectué à distance. Ont été créés des groupes de communication en langue khmer pour permettre au employés non-anglophones de rester en contact. Jusqu’à présent, les activités de la Fondation CIOMAL continuent normalement. Depuis le début de l’année, les équipes ont effectué huit interventions chirurgicales, une vingtaine de patients ont été hospitalisés, sont en cours des missions de soutien socio-économique sur le terrain et a été organisée une première campagne de dépistage de la lèpre dans le sud du pays. La sécurité des patients et des équipes est prioritaire, ainsi depuis la mi-février les mesures d’hygiène ont été renforcées : fourniture de savon, masques et désinfectants hydro-alcooliques, contrôle systématique de la température corporelle de tous les patients (en consultation et en hospitalisation), interdiction des visites. Les réserves de savon, de solution désinfectante, de gants et de masques sont suffisantes pour couvrir les besoins jusqu’à l’été.

En Thaïlande, Malteser International, en étroite collaboration avec l’ambassadeur de l’Ordre en Thaïlande, a effectué des examens sanitaires avec des thermomètres à infrarouge.

Afrique

L’Ordre de Malte est fortement présent en Afrique, dans plus de 30 pays où il dirige des nombreux hôpitaux et dispensaires. La plus grande partie des activités continue malgré le nombre croissant de cas de Covid-19. Les centres médicaux gérés par l’Ordre de Malte France au Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, en Guinée, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, Tchad et Togo poursuivent leur travail, malgré la mise en œuvre de mesures de prévention et la réorganisation demandée par les autorités locales.

A l’exception du Soudan du Sud, de nombreux cas de coronavirus ont été désormais confirmés dans tous les pays où Malteser International (l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte) œuvre en Afrique. Les gouvernements répondent avec le couvre-feu et la fermeture des aéroports. Tout le personnel international est encore à son poste de travail.

Les projets de Malteser International se poursuivent, mais avec des restrictions, surtout en ce qui concerne les activités de formation. Elles ne sont possibles qu’avec l’augmentation des mesures de sécurité et avec un nombre moindre de participants. Le personnel travaille sous forte pression. Des dispositifs de protection sont nécessaires pour les employés, surtout pour le personnel médical et paramédical. Tous les projets sanitaires et EAH/WASH sont actuellement en phase de “conversion” à la prévention Covid-19.

En République démocratique du Congo, l’unité d’isolement utilisée pendant la crise liée au virus Ebola est aujourd’hui utilisée pour répondre au Covid-19.

Au Soudan du Sud, Malteser International diffuse des messages de tout genre pour informer le public sur le Covid-19 à Giuba. Ces messages passent entre autres par du théâtre de rue et des spots radio avec des chansons contre le coronavirus.

En Ouganda, Malteser International travaille au développement d’un plan de communication pour modifier les comportements, centré sur l’hygiène et sur les structures hygiéniques et sanitaires, pour les populations réfugiées et les communautés d’accueil autour du Rhino Camp Settlement. Cette initiative comprendra également la distribution d’articles EAH/WASH comme du désinfectant pour les mains.

Les financements pour la création d’une première unité d’isolement à Kampala, en Ouganda, ont été assurés. L’unité sera située à l’intérieur de l’hôpital de Lubaga, dirigé par une organisation catholique partenaire. Le personnel médical et paramédical a déjà reçu une formation dans le cadre du programme pour l’établissement de services d’urgence nationaux et pour l’amélioration de l’aide d’urgence dans les hôpitaux comprenant le triage. Le programme prévoyait un échange avec l’Allemagne qui a recours à l’expertise des opérateurs sanitaires de Malteser en Allemagne. Les experts sanitaires de Malteser International en Afrique formeront maintenant aussi à la gestion des épidémies l’hôpital et d’autres opérateurs sanitaires.

En Afrique du Sud, le centre médico-social “Fraternité du Bienheureux Gérard” se prépare à une possible explosion de l’épidémie qui, dans cette région qui compte un numéro croissant de cas de VIH, peut représenter une véritable catastrophe. Le ministre de la Santé prévoit que 60-70% de l’ensemble de la population sud-africaine (59 millions) pourrait être contaminée par le coronavirus, c’est-à-dire environ 40 millions de personnes. Les activités d’assistance aux malades, aux personnes âgées et aux enfants ont été réorganisées pour réduire la possible contagion. L’Hospice du Père Gérard s’occupe de 40 patients gériatriques fragiles et immunodéprimés. Il a fourni à 700 patients du Programme de traitement du SIDA des médicaments antirétroviraux pour deux mois, leur permettant de rester chez eux en toute sécurité. Le Programme d’assistance à domicile ne peut s’occuper que des urgences pour le moment, le personnel renforce l’assistance aux personnes hospitalisées au sein de l’hospice. La Maison de soins pour enfants compte 55 enfants dont un bon nombre ont souffert de maladies qui les rendent particulièrement vulnérables. La Malnutrition Clinic a distribué de la nourriture pour les enfants en quantité suffisante pour la période de fermeture prévue.

Amérique

La clinique médicale mobile de la House of Care de l’Ordre de Malte, aux États-Unis, dans le Connecticut, en collaboration avec l’hôpital local, a aménagé un drive-in pour le test du coronavirus près d’un rond-point sur une route très empruntée. L’Association fédérale assure la distribution de nourriture et l’activité d’une cantine pour les pauvres.

En Haïti, Malteser International a lancé une campagne d’éducation à l’hygiène et offre une assistance aux personnes âgées. A Porto Rico, la délégation de l’Ordre continue de prêter assistance aux sans-abri et aux personnes en difficulté. Des boîtes contenant de la nourriture et des produits de première nécessité sont régulièrement distribuées.

Toutes les activités de l’Association de l’Ordre de Malte au Mexique continuent après qu’ont été mises en œuvre des mesures pour réduire le risque représenté par la propagation du virus. Tout le personnel a suivi une formation. La distribution de nourriture aux personnes assistées et de matériel de protection aux centres médicaux et sociaux continue.

Malteser International en Colombie a renforcé ses activités d’éducation à l’hygiène pour les migrants et réfugiés vénézuéliens et les communautés d’accueil du département de La Guajira. Le personnel sanitaire a aussi reçu une formation approfondie sur les mesures de protection. En plus d’augmenter les missions médicales mobiles dans les zones reculées et de frontière, Malteser International distri-bue des articles pour l’hygiène aux personnes dans le besoin.

ordre de malte etend projets dans monde entier combattre covid 19

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]