Este sitio web utiliza cookies técnicas o similares y cookies de terceros de forma agregada, con el fin de facilitar la navegación y garantizar el buen funcionamiento del servicio. Para más información o para denegar el consentimiento a la instalación de todas o algunas cookies, consulte nuestra Política sobre cookies. Al cerrar este aviso da su consentimiento al uso de cookies.

Cerca
Soberana y Militar Orden Hospitalaria de San Juan de Jerusalén de Rodas y de Malta

Noticias

La Orden de Malta recibe al cuerpo diplomatico acreditado

Roma, 14/01/2004 


El 13 de enero tuvo lugar, al interno de Villa Malta en Roma, el tradicional encuentro entre la Soberana Militar Orden de Malta y los Embajadores de los 93 países con los cuales la Orden mantiene relaciones diplomáticas. La audiencia – en presencia del Gran Maestre Frey Andrew Bertie – constituyó la ocasión para resumir las actividades y las principales intervenciones humanitarias llevadas a cabo por la Orden de Malta durante el año que acaba de concluir.

A continuación se presenta el texto del discurso pronunciado por el Gran Maestre:

Monsieur le Doyen, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Nous voici, cette année encore au rendez-vous traditionnel de l’Aventin sous la croix octogonale qui se dresse sur cette colline depuis de nombreux siècles.

Je désire avant tout vivement remercier l’Ambassadeur du Honduras, S.E. Monsieur Alejandro Emilio Valladares Lanza, pour la délicatesse des sentiments qu’il a bien voulu m’exprimer en présentant les vœux du Corps Diplomatique accrédité auprès de l’Ordre, voeux que je vous adresse chaleureusement à mon tour pour vous tous, pour les membres de vos familles et les Etats que vous représentez.

Le cadre que Vous avez tracé dans votre discours, que j’ai beaucoup apprécié, Monsieur le Doyen, offre l’occasion d’une réflexion sur les graves événements qui ont secoué le monde entier dans l’année à peine conclue.

Les continuels épisodes de terrorisme et de violence au Moyen Orient et dans d’autres parts du globe pourraient nous induire à penser que la rancœur, la vengeance et l’égoïsme sont en train de prendre le dessus. Or, nous ne pouvons pas croire que le désir ardent de paix, qui est toujours présent chez les hommes de bonne volonté, soit en train de s’éteindre.

C’est, à notre avis, le moment de redoubler d’efforts afin que le dialogue et la négociation ne s’interrompent pas, et que le respect de la vie humaine et la solidarité internationale l’emportent sur la haine et la violence. Nous sommes convaincus que l’amour sortira vainqueur !

Messieurs les Ambassadeurs,

fort de l’antique ligne de conduite dont il s’inspire ” tuitio fidei et obsequium pauperum ” l’Ordre, à travers ses Grands Prieurés et Associations a développé ses activités avec un dévouement accru au cours de l’année 2003 dans toutes les régions du monde où son engagement dans le domaine humanitaire et sanitaire est apprécié et accueilli avec faveur. Je ne voudrais pas donner ici la liste détaillée des actions que nous avons entreprises et qui sont bien connues de ceux qui suivent nos activités. Je peux vous assurer, et je le dis avec fierté, que là où resplendit notre croix octogonale les Chevaliers, les Dames et tous ceux qui collaborent avec eux, ont réalisé un travail exemplaire dans l’intérêt des populations des différents pays, en confirmant l’extraordinaire vitalité de notre Ordre quasi millénaire.

Nous avons continué avec succès notre action dans les Amériques, en Europe, dans les Balkans, en Afrique et en Asie. En particulier, dans la région si cruellement éprouvée du Moyen Orient et qui nous tient tellement à cœur, nos associations allemande, libanaise et française sont intervenues avec une efficacité qui a été reconnue par les autorités internationales malgré les hauts risques de sécurité que devaient affronter nos Chevaliers et nos Dames et ceux qui collaboraient avec eux, Volontaires ou spécialistes médicaux.

Tel fut le cas en Afghanistan où le Malteser Hilfsdienst a entrepris une action d’une part de scolarisation des jeunes filles laissées à l’abandon et d’autre part d’aide médicale en coopération avec les forces de pacification des Nations Unies. Notre filiale allemande le Malteser Hilfsdienst s’est vu confier récemment le service sanitaire des Membres de l’Assemblée Nationale réunis à Kaboul en vue d’élaborer la Nouvelle Constitution du pays. En Irak et dans diverses régions du pays, nos secours en passant par la frontière Jordanienne – dont les autorités nous ont grandement facilité la tâche et auxquelles je tiens à exprimer notre gratitude – ont pu, avec le concours conjoint des associations française et libanaise, mettre à la disposition de populations éprouvées une unité hospitalière mobile tandis que le Malteser Hilfsdienst poursuivait son action humanitaire dans le Nord du Pays.

Immédiatement après l’annonce du tragique tremblement de terre qui a endeuillé l’Iran, notre équipe d’aide d’urgences s’est rendue à Bam pour participer aux premiers secours. Cette phase est aujourd’hui terminée et cette semaine nous envoyons sur place une mission d’étude pour identifier les besoins immédiats à satisfaire afin de secourir ces dizaines de milliers de sans abri qui doivent affronter les rigueurs de l’hiver, la malnutrition et les maladies.

Entre-temps, à Bethléem l’hôpital de la Maternité, géré par l’Association Française, a continué son activité en assistant des femmes de toutes les confessions. Tout ceci témoigne de notre totale disponibilité dans cette région, et de notre espoir qu’une solution juste, acceptable par toutes les parties en conflit, puisse ramener la paix et la stabilité dans ces territoires qui nous sont particulièrement chers.

A cet égard, nous mettons à profit notre position de neutralité politique et notre respect de toutes les confessions religieuses pour apporter notre contribution au rapprochement de tous ceux auxquels la proximité géographique, le droit à la sécurité, à la paix, au développement moral, culturel et économique, et en fin de compte une communauté spirituelle indéniable, devraient apporter une coexistence harmonieuse.

Je tiens en cette occasion solennelle, à exprimer devant le représentants diplomatiques de tant de pays dans le monde, notre gratitude aux Chevaliers, Dames et à leurs collaborateurs qui ont conduit avec courage, foi et abnégation, ces actions, en donnant une réponse de haute valeur humanitaire à ceux qui persistent dans la voie cruelle du terrorisme.

Au cours de l’année 2003, les habituelles rencontres internationales aux plus hauts niveaux politiques n’ont pas manqué. Naturellement je n’énumérerai pas les nombreux contacts avec le Saint Siège, qui sont continuels et extrêmement fructueux. Je désire rappeler en particulier l’Audience du Saint Père que nous avons eue le 24 juin, comme chaque année, à l’occasion de la Fête de la Sainte Jean Baptiste. Les paroles inspirées prononcées à cette occasion par Sa Sainteté nous ont donné un grand encouragement dans notre action. En 2003, nous avons établi des relations diplomatiques avec la Jordanie, et réalisé une Visite officielle, au mois de mai, au Maroc, confirmant ainsi avec ce pays les traditions communes de tolérance et de respect pour les valeurs universelles, humaines et religieuses.

Je voudrais ensuite mentionner, qu’à l’automne, parmi les différentes rencontres qui ont eu lieu, nous avons célébré à San Francisco les 50 ans de vie de la Western Association des Etats Unis, et en Allemagne, à l’occasion du cinquantième anniversaire du Malterser Hilfsdienst, nous avons rencontré le Président de la République, S.E. Johannes Rau. Nous avons aussi rencontré à Rome le Président de la République Argentine, S.E. Eduardo Duhalde, et le Ministre de la Fédération Russe Alexei Meshkov.

Je désire maintenant adresser une pensée particulière à la Nation italienne qui nous est si chère, et nos voeux sincères de travail fructueux à son Président, S.E. Carlo Azeglio Ciampi, qui poursuit ses efforts avec une grande passion pour parachever la construction de l’Europe.

Les relations avec l’Italie, qui se déroulent dans le traditionnel climat de cordiale collaboration, se sont enrichies au cours de l’été d’un nouveau chapitre. A la suite de son approbation par le Parlement de la République italienne et par le Souverain Conseil, l’Accord relatif aux relations sanitaires que nous avons signé à la fin de l’an 2000 est entré en vigueur. Il nous permettra de poursuivre l’oeuvre de réhabilitation de l’hôpital Saint Jean Baptiste à la Magliana entreprise depuis un an.

L’Ordre contribue ainsi, dans ce pays avec lequel nos liens sont si étroits, au développement des structures hospitalières que nous offrons au bénéfice de toute la population italienne.

Sur un plan plus élevé, nous partageons la préoccupation du Souverain Pontife qui déplore que les responsables de la Charte Constitutionnelle de l’Union Européenne se soient refusés à insérer dans le préambule de celle-ci la référence aux racines chrétiennes de notre civilisation, portant ainsi une grave atteinte aux vertus morales, spirituelles et sociales d’inspiration chrétienne et qui ont fait la richesse de l’Europe. L’Ordre, par ses représentants diplomatiques, a effectué des démarches officielles auprès des pays de l’Union Européennes avec lesquels nous avons des relations diplomatiques, et a souligné l’importance et la nécessité de ce rappel qui indépendamment de toute controverse philosophique est conforme à la tradition historique.

Monsieur le Doyen, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais conclure en évoquant une phrase du Saint Père, que je considère emblématique de l’engagement du monde catholique dans la délicate phase actuelle: «Le monde a besoin de paix, de beaucoup de paix. Le chemin que nous connaissons pour la renforcer, en tant que croyants, est la prière à Celui qui peut concéder la paix. Le chemin que nous tous pouvons parcourir est celui du dialogue dans l’amour.»

C’est dans cet esprit que je vous renouvelle, Excellences, à vous tous et à vos familles, mes meilleures voeux pour la nouvelle année.

la orden de malta recibe al cuerpo diplomatico acreditado 2

Soberana y Militar Orden Hospitalaria de San Juan de Jerusalén de Rodas y de Malta

Palacio Magistral, Via Condotti, 68 – Roma – Italia

Tel. +39.06.67581.1 | [email protected]