Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Tremblement de terre en Iran : debut du programme pour la reconstruction

Cologne, 10/02/2004 


Seulement 6 semaines après le tremblement de terre ravageur qui a frappé Bam, au sud de l’Iran, le Corps de Secours allemand de l’Ordre de Malte (Malteser, a lancé un programme d’une valeur de 400.000 euro pour contribuer à la reconstruction de la ville.

Le Malteser allemand agira pour le Corps de Secours de l’Ordre de Malte (ECOM), dans la réalisation d’un projet qui prévoit :

– La reconstruction de 15 structures sanitaires permettant d’apporter une assistance médicale à environ 23.000 personnes.

– L’installation de 20 préfabriqués qui seront utilisés temporairement comme établissement par plus de 400 étudiants.

– Le soutien aux organisations de secours iraniennes spécialisées dans l’aide aux femmes, aux handicapés, aux enfants et aux orphelins.

– trois mois de conseils en techniques d’administration modernes et en organisation aux agences de secours iraniennes.

Un accord signé entre le Malteser allemand et Kerman NGO’s House constitue le cœur du programme de reconstruction. Kerman NGO’s House est l’organisme qui réunit 40 organisations de volontaires présents à Kerman. L’accord a été signé la semaine dernière par Sid Johann Peruvemba, chef des Programmes d’Urgence du Malteser, et Ailes Shamsinia, Président de Kerman NGO’s House.

À Bam, Sid Johann Peruvemba et son collègue, Wolfgang Herdt ont constaté la situation : “Les gens vivent dans des tentes à côté de leurs maisons détruites. Seuls les palmiers à dattes sont restés intacts après le tremblement de terre, et ils constituent l’unique moyen de subsistance pour la population. Les écoles, les hôpitaux, les centres sociaux ont été complètement détruits et ils doivent être reconstruits rapidement pour que la vie reprenne au plus vite.” Cette évaluation est partagée par les experts de Technisches Hilfswerk (THW), l’organisation officielle de secours de l’Allemagne qui collabore avec le Malteser.

Quelques chiffres :

– 45.000 personnes sont décédées, 30.000 ont été blessées, plus de 75.000 demeurent sans logement.
– 1.800 enfants ont perdu leurs deux parents, 5.000 le père ou la mère.

– L’épicentre du tremblement de terre a été localisé exactement dans le centre de la ville de Bam:
– 90% des habitations et des bâtiments ont été détruits.
– 12 millions de tonnes de décombres doivent être enlevées.

– Avant le tremblement de terre, 230.000 personnes vivaient à Bam et dans les villages limitrophes.
– 10% vivait en dessous du seuil de pauvreté, avec moins d’un dollar par jour.
– 70% de la population travaillait dans les plantations de palmiers à dattes.
– Le niveau de chômage atteignait 25%.
– actuellement entre 20.000 et 30.000 enfants ne peuvent plus aller à l’école car les bâtiments scolaires et les structures sociales ont été détruites.

Le système sanitaire iranien compte trois niveaux :

1. Structures sanitaires (1.500 patients chacune)

2. Centres Sanitaires (15.000/20.000 patients chacun)

3. Hôpitaux (80.000 patients chacun)

– Le tremblement de terre a détruit les structures sanitaires, y compris l’hôpital central de Bam (200 lits). Le Département de la Santé iranien a déclaré que 95 structures sanitaires, 23 centres sanitaires et un hôpital doivent être reconstruits.

tremblement de terre en iran debut du programme pour la reconstruction

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]