Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Lettre de l’hôpital du sacré coeur du projet crudem d’Haïti

Rome, 24/02/2004 


À Haïti, la violence s’est accrue lorsque, début février, les opposants armés ont envahi la ville de Gonaives dans le Nord de l’île. Les protestations antigouvernementales ont augmenté d’une façon vertigineuse depuis la fin 2003 se faisant de plus en plus féroces.

Soeur Ellen, des Filles de la Charité, de l’hôpital du Projet CRUDEM (65 lits et un Centre Nutritionnel), à Milot près de Cap Haïtien, soutenu par l’Association Américaine de l’Ordre, écrit à propos des préoccupations qu’elle et ses collègues partagent au sujet de leurs malades :

Haïti, février 2004

“Merci pour vos prières, nous en avons besoin même si, grâce à Dieu, ici à l’hôpital nous allons tous très bien.

A Milot nous ne disposons d’aucune force de police, mais nous pouvons compter sur un groupe de partisans du Président Aristide. Ils font pour nous la ronde et nous défendent des groupes anti-Aristide qui se trouvent actuellement qu’à quelques milles d’ici. Nous resterons ouverts tant que notre personnel pourra venir travailler et tant que nous disposerons de médicaments, de stocks de matériel médical et de carburant pour le générateur.

Actuellement, nous prenons en charge toutes les urgences du département obstétrical de l’hôpital Justinien de Cap Haïtien qui, jusqu’à hier, était resté sans courant électrique. Dans notre hôpital nous pouvons prendre en charge leurs patients ainsi que les accouchements, même si nous ne disposons d’aucun chirurgien pour les urgences éventuelles.

Les jours où les rues sont plus sûres, beaucoup de patients rejoignent l’hôpital. Nous avons renforcé la sécurité de l’hôpital.

Ici, nous avons tous bon moral et, tout en restant aux côtés de notre personnel hospitalier pour essayer d’aider les malades et les blessés de notre zone, nous sommes prêts à affronter toute éventualité, bonne ou mauvaise quelle qu’elle soit”.

Soeur Ellen

Histoire de l’Hôpital

Le projet CRUDEM (Centre pour le Développement Rural de Milot), disposant d’une mission dans le nord d’ Haïti, a été nommé comme étant l’un des 100 Projets du Saint Père pour l’Année de la Charité 1999.

Milot et les habitats limitrophes comptent une population de 25.000 personnes, à 12 milles de Cap Haïtien qui est la seconde plus grande ville de Haïti. Haïti est le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental avec un revenu annuel par tête d’environ 250 USD, et le plus haut taux de mortalités enfantine et maternelle. Environ 20% des enfants meurent avant l’âge de deux ans, le paludisme et la tuberculose restent encore des maladies très répandues. Seulement un nombre limité de personnes bénéficie de l’électricité et de l’eau potable, et moins de la moitié de la population sait lire.

L’hôpital a été inauguré en 1986. A l’époque, il disposait de 12 lits, d’une pharmacie, d’un laboratoire d’analyses, d’un appareil aux rayons X, d’une salle d’accouchement, d’une salle opératoire et d’un Centre Nutritionnel attenant à la structure hospitalière.

Le deuxième étage a été ajouté récemment grâce aux fonds versés par l’Association Américaine de l’Ordre, alors qu’un département pédiatrique séparé a été créé grâce aux dons des membres de l’Ordre de S. Louis, Missouri. A ce jour, l’hôpital a une capacité de 65 lits et a pu ouvrir une seconde salle d’opération. Le Centre Nutritionnel sert deux repas gratuits par jour pour près de 100 enfants en âge préscolaire souffrant de malnutrition. Durant les heures comprises entre les deux repas, un programme éducatif est proposé aux enfants. 500 autres élèves de l’école primaire reçoivent leur éducation sous les auspices du CRUDEM, pendant qu’un autre programme adapté aux enfants de la rue a lieu sous le drapeau de l’Ordre de Malte.

En l’an 2002, plus de 30.000 patients ont été soignés dans cet hôpital, 1.000 opérations chirurgicales y on été effectuées et plus de 500 enfants y sont nés. Aujourd’hui l’hôpital dispose d’un personnel permanent composé de 7 médecins, un dentiste et 98 employés.

Le fait d’aider les malades et les pauvres dans un hôpital de mission est quelque chose de très attractif. Jusqu’en novembre 2003, il y a eu environ 450 docteurs et infirmiers volontaires, y compris des membres de l’Ordre, qui sont arrivés au CRUDEM, et pour certains d’entre eux ce n’était pas la première fois. Maintenant, des groupes de spécialistes s’y rendent régulièrement pour fournir des soins spécialisés, seulement accessibles dans les structures hospitalières privées de Port-au-Prince.

Il n’est pas insolite de voir venir des patients de localités lointaines comme, par exemple, Port-au-Prince, la capitale, qui est distante d’une journée de bus. Cependant, lorsqu’un patient arrive au CRUDEM, c’est souvent parce que son état de santé est tellement grave qu’il ne peut plus éviter de subir une intervention chirurgicale. La cataracte, par exemple, est un problème tellement courant dans la population haïtienne qu’un patient décide de se la faire enlever seulement lorsqu’il est déjà pratiquement aveugle.

Environ les deux tiers du budget de l’hôpital proviennent des dons de la Fondation CRUDEM des Etats-Unis d’Amérique qui a permis au projet CRUDEM de devenir un élément de premier ordre dans l’activité sanitaire de Haïti. Les trois Associations de l’Ordre aux Etats-Unis soutiennent activement la Fondation CRUDEM dont le comité compte différents membres de l’Ordre.

lettre de lhopital du sacre coeur du projet crudem dhaiti

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]