Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

L’Ordre de Malte rencontre le corps diplomatique accrédité

Rome, 17/01/2005 


Le 11 janvier, à la Villa Malta à Rome, a eu lieu la rencontre traditionnelle entre le Souverain Ordre de Malte et les ambassadeurs des 93 pays avec lesquels l’Ordre entretient des relations diplomatiques.

L’audience – en présence du Grand Maître Fra’ Andrew Bertie – a permis de faire le point sur les activités et les principales interventions humanitaires effectuées par l’Ordre durant l’année à peine terminée.

Nous rapportons ci-dessous le discours du Gran Maitre:

Monsieur l’Ambassadeur, j’ai vivement apprécié les voeux que vous avez bien voulu exprimer en ce début d’année au nom du corps diplomatique accrédité auprès de l’Ordre et c’est très chaleureusement que j’adresse les miens à vous tous, aux membres de vos familles et aux Etats que vous représentez.

Je tiens à vous remercier des sentiments si nobles et des appréciations si élevées que vous avez prononcés […]

En ce début d’année, notre pensée est profondément marquée par l’épouvantable catastrophe qui s’est abattue en particulier sur l’Inde, l’Indonésie, le Sri Lanka et la Thaïlande, catastrophe dont la portée a atteint une dimension que je qualifierai d’universelle, en exposant des populations déjà durement touchées, exposées maintenant aux risques d’épidémies. Alors que la communauté internationale et de nombreuses organisations humanitaires se sont rapidement mobilisées pour former une grande œuvre de solidarité, l’Ordre de Malte a immédiatement contribué à celle-ci en Inde et en Thaïlande grâce au Corps de Secours International de l’Ordre de Malte, en distribuant des vivres, des vêtements, des médicaments, ainsi qu’en apportant une assistance sanitaire aux victimes, tandis que l’Ordre évalue les besoins au Sri Lanka et en Indonésie, ainsi qu’au Kenya et sur la côte de l’Afrique Orientale.

Nous demeurons très proches de ces populations par l’affection et par la prière et, disant cela, je m’adresse tout particulièrement à Son Excellence l’Ambassadeur de Thaïlande. Nous pensons spécialement aux blessés et aux sans-abri, et nous confions à la miséricorde divine les innombrables personnes qui ont perdu la vie.

Mais nous avons d’autres sujets d’inquiétude, qui proviennent des évènements qui se sont produits sur la scène internationale au cours de l’année qui s’est achevée. En effet, si en Afghanistan la situation semble améliorée depuis l’élection du Président Karzai, en Iraq le terrorisme ne connaît pas de trêve, et beaucoup de civils et de militaires iraquiens ainsi que de nombreux militaires des forces de coalition ont perdu la vie. Nous espérons que le nouveau Président élu pourra ramener le calme dans ce pays. Au Moyen-Orient, avec une pensée particulière pour la Terre Sainte, nous espérons vivement que l’année 2005 verra un authentique progrès dans les négociations entre Israéliens et Palestiniens en vue de l’amorce d’un réel processus de pacification.

Comme vous le savez, en Europe, les gouvernements ont approuvé à l’automne un Traité Constitutionnel qui trace une voie commune et comporte une série importante de droits et de devoirs pour les pays membres. Le Traité représente une avancée d’une signification exceptionnelle sur la voie de la paix. Malheureusement, malgré les efforts de certains pays, il n’a pas été possible d’inclure dans le préambule du Traité la référence aux racines chrétiennes de l’Europe; cette grave omission nous a fortement attristé.

Dans un contexte international où les ombres supplantent décidément les lumières, notre Ordre, fidèle à sa ligne inspiratrice de l’obsequium pauperum et du tuitio fidei, a poursuivi son engagement dans diverses régions du monde, dans les domaines sanitaire et humanitaire, ce qui, sous la conduite attentive de nos Prieurés et de nos Associations Nationales, et avec l’aide de nos Missions Diplomatiques, représente un motif d’orgueil pour nos chevaliers et pour nos dames. En 2004, nous avons notamment conduit une campagne d’immunisation des enfants contre la poliomyélite dans la région nord du Darfour au Soudan, et collaboré avec les structures d’urgences et les services de maternité en fournissant des médicaments et des biens de consommation à environ 45.000 personnes. Dans la République Démocratique du Congo, l’Ordre a fourni à travers une de ses équipes de médecins spécialisés, une assistance aux structures médicales locales à Bukavu et dans 29 autres centres médicaux, en concentrant son action sur le traitement médical et psychologique des victimes d’abus sexuels. Au sud de l’Iran, après le tremblement de terre dévastateur qui a touché Bam, le Corps International de Secours de l’Ordre de Malte a conduit un projet de reconstruction de la ville en réalisant des structures sanitaires et des écoles. Au Kenya, l’Ordre a concentré ses interventions sur le traitement de la tuberculose et sur le contrôle préventif du SIDA, en procurant du matériel médical à l’Hôpital Sainte Marie de Nairobi. A la Maternité de Bethléem, où les femmes de toutes confessions religieuses sont accueillies, le 30.000ème enfant est né l’année dernière. Et naturellement, les différents programmes d’assistance sanitaire déjà en cours depuis de nombreuses années dans différents pays des 5 continents se sont poursuivis avec la même intensité.

Très frappé par l’ensemble de ces dévouements individuels dans nos interventions humanitaires, je voudrais adresser une pensée émue et reconnaissante à la mémoire des 2 jeunes volontaires du Corps International de Secours de l’Ordre de Malte victimes des conflits armés en Afghanistan.

J’adresse également mes remerciements les plus chaleureux à nos chevaliers, à nos dames, et aux volontaires qui ont assuré leur service humanitaire avec un esprit digne d’éloge, et souvent au mépris du danger.

Au cours de l’année, les contacts et les rencontres au plus haut niveau politique n’ont naturellement pas manqué, contacts et rencontres rendus possibles grâce aussi à la précieuse collaboration des Représentations diplomatiques accréditées auprès de l’Ordre, auxquelles vont mes plus vifs remerciements, et aussi grâce à notre réseau diplomatique à l’étranger. Avec le Saint Siège, la relation privilégiée et avant tout spirituelle que nous entretenons, fut marquée, selon la tradition, par l’audience annuelle avec Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II le 22 juin, à l’occasion de la Fête de Saint Jean Baptiste, au cours de laquelle le Saint Père a tenu à souligner et à encourager l’action exemplaire de l’Ordre dans le monde. La Chancellerie de l’Ordre s’honore, pour sa part, de collaborer étroitement avec la Secrétairie d’Etat du Saint Siège. Une récente illustration de cette relation a été la visite au Palais Magistral de Son Eminence le Cardinal Secrétaire d’Etat Angelo Sodano, accompagné du Substitut Monseigneur Leonardo Sandri et du Secrétaire pour les Relations avec les Etats, Monseigneur Giovanni Lajolo.

Des rencontres avec de hautes personnalités ont eu lieu tout au long de l’année 2004; nous pouvons mentionner la visite du Président de la République Slovaque S.E. Rudolf Schuster, la visite du Président de Malte S.E. Guido de Marco et du nouveau Président S.E. Edward Fenech Adami, la visite du Ministre des Affaires Etrangères de Croatie le Dr Miomir Zuzul, la visite du Président de la Roumanie S.E. Ion Iliescu, la visite du Président du Paraguay S.E. Nicanor Duarte Frutos, la visite de S.A.R. la Princesse Chakri de Thaïlande, ainsi que la visite officielle que j’ai effectuée en Hongrie, où j’ai été chaleureusement accueilli par le Président S.E. Ferenc Madl.

Au cours de l’année passée, l’Ordre de Malte a été admis en qualité d’Observateur Permanent auprès de l’Union Latine. En outre, le Plan Opérationnel prévu dans l’Accord Cadre signé en 2000, a été signé avec l’Agence Espagnole de Coopération Internationale.

En ce qui concerne la vie interne de l’Ordre, je me dois de mentionner tout particulièrement le déroulement à Malte, en janvier 2004, du Séminaire International sur la Spiritualité et les Stratégies de l’Ordre, au cours duquel ont été passé en revue les différents secteurs d’activité de l’Ordre, qui fut une grande réussite.

Les relations avec la République Italienne ont connu au cours de l’année écoulée une phase d’intense et croissante collaboration. L’Accord relatif aux Relations Sanitaires, devenu Loi de l’Etat Italien en août 2003, est entré dans sa phase exécutoire avec le plein appui des Ministères Italiens des Affaires Etrangères et de la Santé, ainsi que des structures régionales. La portée de cet accord est remarquable étant donné qu’il reconnaît au réseau sanitaire de l’Association des Chevaliers Italiens de l’Ordre Souverain de Malte la parité de traitement par rapport aux structures publiques italiennes. Dans ce contexte, une mention spéciale va à l’engagement et à l’activité exercée à l’Hôpital Saint Jean Baptiste de la Magliana à Rome par les commissaires magistraux, qui ont su conduire une œuvre de rénovation considérable de cet Hôpital qui accueille 200 malades.

A coté de l’activité sanitaire, l’Association des Chevaliers Italiens, grâce au Corps Italien de Secours de l’Ordre de Malte, a donné une impulsion nouvelle aux activités de protection civile, dont la grande utilité est appréciée avec gratitude et faveur par le Département de la Protection Civile de la République Italienne. En octobre, nous avons également signé avec l’Italie un accord-cadre dans le domaine de la coopération avec les pays en développement.

C’est aussi au cours de cette même année, qu’a eu lieu le 3 novembre la signature d’une Convention postale avec l’Italie. Nous avons déjà signé des conventions postales avec 50 Etats; cet accord avec la République Italienne représente une nouvelle etape dans le développement des activités philatéliques de l’Ordre.

Je voudrais terminer en rappelant que sur le plan des relations avec l’Italie nous avons reçu avec plaisir en 2004 en notre Palais Magistral les visites du Maire de Rome, l’Honorable Walter Veltroni, du Président de la Chambre des Députés, l’Honorable Pier Ferdinando Casini, et du Ministre des Affaires Etrangères, l’Honorable Franco Frattini.

Monsieur le Doyen, Excellences, Mesdames et Messieurs,

en souhaitant à nouveau à vous tous, à vos familles, et aux pays que vous représentez si dignement, prospérité et bien-être, je terminerai en exprimant le voeu, en pleine communauté spirituelle avec l’appel lancé par Jean-Paul II pour la journée de la paix 2005, que l’espérance ne nous abandonne jamais dans la promotion de la Paix et de la Justice, certain que … “le mal ne prévaudra jamais, et que l’amour est l’unique force capable de conduire à la perfection personnelle et sociale”.

lordre de malte rencontre le corps diplomatique accredite

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]