Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Le drame du Congo: le bébé de mulonda

Düsseldorf/Bikavu, 04/02/2005 


Mulonda tient son bébé dans ses bras. Petit et maigre, moins de deux kilos. Ce qui devrait être un moment de grand bonheur, est en fait une tragédie personnelle. La jeune congolaise a seulement 13 ans et son fils est le fruit d’un drame: quand elle retournait chez elle, un groupe de cinq soldats l’a enlevée puis violée.

“Le viol est une des moyens de la guerre au Congo” , affirme Christiane Ruhmich, coordinatrice médicale du projet “VAS – aide aux victimes de violences sexuelles”, mis en oeuvre par le Corps de Secours allemand de l’Ordre de Malte (Malteser). La guerre civile a provoqué une profonde érosion du tissu social, causant ainsi un effondrement moral d’une grande partie de la population. Par le biais des viols, les responsables veulent détruire l’existence sociale de la population féminine.

Le cas de Mulonda n’est malheureusement pas isolé. Les organisations humanitaires estiment à environ 3000 les jeunes filles et les femmes violées au Congo pendant les dernières années de la guerre civile. Les responsables appartiennent aux milices des deux bords ou à des bandes locales qui, du fait qu’elles endossent l’uniforme, ne peuvent être distinguées des soldats réguliers. Ils attaquent parfois de nuit des villages entiers ou cherchent leurs victimes sur les chemins, les routes ou dans les camps. Une fois enlevées, les femmes sont souvent violées plusieurs fois.

A ce jour le projet du Malteser a pris en charge 8.000 femmes et jeunes filles. Chaque mois l’équipe envoie une dizaine de femmes aux hôpitaux de Bukavu pour être examinées par des gynécologues congolais. Le Malteser offre aussi aux victimes une aide psychologique en plus des soins médicaux; à peu près la moitié d’entre elles l’accepte. “ Nous voudrions les insérer toutes, même les plus réticentes, dans notre programme de support psychologique” déclare Christiane Ruhmich.

Le support est confié à deux psychologues congolais, un homme et une femme, et à quelques assistantes volontaires qui fournissent compagnie et médiation aux femmes de retour dans leur village et dans leur famille. Environ 80% d’entre elles ont été violées. Beaucoup de victimes décident ensuite de suivre un cours pour pouvoir aider les autres.

Dans de nombreux cas, les femmes sont répudiées par leur mari, rejetées par leur famille, par leur village même. Elles sont souvent enceintes. En octobre dernier à la suite des viols, dix-sept femmes et adolescentes qui ont pris part au projet VAS étaient enceintes. En septembre, il y en avait treize. Par suite de l’humiliation et de la discrimination, les victimes souffrent de séquelles psychologiques.

Pour 2005 le Malteser, ainsi que la Commission Européenne, bureau pour l’Aide Humanitaire, a prévu une augmentation des activités de support aux victimes de violences sexuelles. En collaboration avec le service sanitaire local, les données sur les viols dans la province au sud de Kivu seront examinées. Il est recommandé de renforcer la position juridique des victimes. Chacune d’entre elles reçoit un certificat médical dont Christiane Ruhmich espère qu’“il pourra leur permettre de mettre en accusation leurs bourreaux devant un cours ”. Madame Ruhmich se déclare impressionnée par la force de caractère de ces femmes et leur capacité à savoir affronter leur situation.

Ces petits succès encouragent l’Ordre de Malte et tous ceux qui sont impliqués dans le projet VAS. Même dans le cas de Mulonda, l’adolescente de 13 ans, il y a une lueur au bout du tunnel: son père a décidé de ne pas la chasser de la famille. Elle peut maintenant vivre chez elle avec son bébé et recevoir l’aide des assistantes du projet VAS.

Le Corps de Secours Allemand de l’Ordre de Malte agit depuis 1996 dans la République Démocratique du Congo. En plus de 300 centres médicaux et 20 centres nutritionnels, le Malteser a en charge environ 2,5 millions de personnes en étroite collaboration avec les autorités médicales locales.

Du Rheinische Post (Allemagne 2004)

le drame du congo le bebe de mulonda

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]