Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Une délégation de l’Ordre inspecte les projets dans les zones touchées par le raz-de-marée

Rome, 07/03/2005 


Du 8 au 16 février, une délégation internationale de l’Ordre de Malte conduite par le Grand Hospitalier Albrecht Freiherr von Boeselager a vérifié l’état d’avancement des projets promus par l’Ordre dans les zones de Thaïlande et d’Inde touchées par le raz-de-marée.

Dans le sud de la Thaïlande les délégués ont d’abord visité le district de Bang Muang, où l’Ordre de Malte s’occupe de 200 bébés dans le centre local d’assistance pour mères et enfants, ensuite le village de Ban Bansak auquel ont été fournis des rations alimentaires d’urgence, du charbon, des couvertures, des vêtements, des ustensiles de cuisine, des tentes et des réservoirs d’eau. Autre destination : Ko Kho Khao, île de la cote occidentale thaïlandaise, dans cette région l’Ordre a aidé la population en distribuant des moyens de subsistance et de l’eau potable. Des systèmes hydriques permanent de potabilisation ont été installés, des moteurs de bateaux et du matériel de navigation ont été fournis.

Dans la partie méridionale de l’Inde, l’état des lieux a concerné les districts de Kanya Fumari et Kollam.

D’après Johannes Freiherr Heereman, Président exécutif du Corps de Secours Allemand de l’Ordre de Malte (Malteser), c’est justement grâce aux projets depuis longtemps en cours, aux excellents rapports avec les autorités locales et au personnel déjà en action sur place, que l’Ordre a pu intervenir immédiatement après le désastre provoqué par le tsunami. Par exemple, les opérateurs du Malteser déjà présents au nord de la Thaïlande ont promptement rejoint les zones touchées pour une première intervention d’évaluation et de coordination. Il en a été de même en Inde où les actions de secours nécessaires ont débuté tout de suite, en collaboration avec nos organisations partenaires locales. Dans les semaines qui ont suivi le tsunami, l’Ordre avait déjà lancé des programmes d’urgence pour un montant d’un million d’euros. Entre autres actions:

– soins médicaux aux victimes du raz-de-marée dans les camps de réfugiés;

– distribution de nourriture, de vêtements, d’ustensiles de cuisines aux survivants;

– fourniture d’eau et mesures sanitaires dans les camps de réfugiés et dans les abris d’urgence.

La phase de secours suivant le désastre étant terminée, l’Ordre de Malte est en train de prédisposer et de réaliser des projets de reconstruction à long terme dans les régions sinistrées de l’Indonésie, du Sri Lanka et au Myanmar. Cette deuxième phase durera de trois à cinq ans. La première année le Malteser réalisera des projets d’un montant total de six millions d’euros.

Pour financer les opérations de reconstruction à moyen et long terme et assurer des aides durables aux régions sinistrées, un “Fond pour la reconstruction” dédié au Sud-Est Asiatique pour recueillir des dons en faveur des programmes spécifiques de reconstruction prévus a été crée.

Les activités se concentreront sur la santé, l’eau, le soutien aux pêcheurs et à leurs familles, de nouveaux toits pour 10.000 habitations, des initiatives de développement et d’auto-aide.

une delegation de lordre inspecte les projets dans les zones touchees par le raz de maree

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]