Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Discours sur les droits de l’enfant à la troisième comission de l’assamblée générale des nations uni

New York, 23/11/2005 


Robert L. Shafer, Ambassadeur et Observateur Permanent de l’Ordre de Malte auprès des Nations Unies, a présenté un discours sur les droits de l’enfant à la Troisième Commission de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 18 octobre. Il a ainsi clôturé trois journées de débats, aussi fructueux qu’intéressants, autour de la Protection et promotion des droits de l’enfant. Les débats se sont penchés sur les nombreuses questions liées aux droits de l’enfant, entre autres les enfants dans les conflits armés, la violence à l’encontre des enfants, les enfant soldats, le VIH/Sida, le travail des enfants, le trafic des enfants, la santé et l’éducation des enfants, leur vulnérabilité face aux désastres naturels et les soucis tout particuliers qui concernent les fillettes.

L’Observateur Permanent a débuté son intervention en indiquant que la promotion et la protection des droits de l’enfant tient au coeur de l’Ordre Souveraine et Militaire de Malte. Il s’est montré du même avis que le Secrétaire Général, qui place les enfants au centre des Objectifs de Développement du Millénaire. En effet, il s’agit des êtres les plus vulnérables de la société, dont les besoins sont les plus pressants.

L’Observateur Permanent a félicité la communauté internationale pour la ratification sans précédent, presque universelle, de la Convention relative aux droits de l’enfant, mais a aussi signalé qu’il y a encore beaucoup à faire dans l’application de cette Convention.

Étant donné que le droit le plus fondamental de l’enfant est le droit à la vie, l’Observateur Permanent a qualifié d’inadmissible le nombre d’enfants décédés de causes évitables. L’Ordre de Malte et ses 80.000 bénévoles, a t’il assuré à l’Assemblée, font de leur mieux pour réduire ce chiffre et poursuivront leurs programmes de vaccination pour les enfants autour du monde.

Décrivant la famille en tant qu’unité de base de la société et environnement naturel à la croissance et le bien-être de ses membres, l’Observateur Permanent a mis l’accent sur le fléau du VIH/Sida, qui, de par de sa destruction de l’unité familiale, a crée de sérieux problèmes aux enfants. Il s’agit de l’épidémie la plus pernicieuse pour la famille que l’Ordre de Malte a connu dans ses 900 ans d’histoire. En effet, 16 millions d’enfants de moins de 15 ans ont perdu l’un des parents, ou les deux. Cette situation augmente la vulnérabilité des enfants face à la violence, ce qui a fait récemment l’objet de recommandations de la part du Comité des Droits de l’Enfant, soutenues par l’Ordre de Malte. L’Observateur Permanent a indiqué l’engagement de l’Ordre de Malte pour le respect des droits des enfants orphelins et a décrit l’expansion et l’amélioration constantes de ses orphelinats et ses écoles, ciblés sur les besoins spécifiques de ce groupe d’enfants, les plus vulnérables.

300 millions d’enfants au monde sont, d’après les estimations, victimes de violences, abus et exploitation, et l’Observateur Permanent a indiqué que les abus sexuels, ainsi que l’exploitation et le trafic des enfants ont une incidence disproportionnée sur les fillettes. Il a exprimé la totale condamnation de l’Ordre de Malte de ces déplorables violations des droits de l’enfant, et a réaffirmé l’engagement de l’Ordre dans la lutte pour l’éradication de ces crimes.

Pour conclure, l’Observateur Permanent a exprimé la nécessité d’un plus grand effort et engagement des agences des Nations Unies dans la redéfinition des actions de la communauté internationale, pour passer de l’élaboration de normes à leur application sur le terrain. Dans ce sens, il a fait mention de l’Hôpital de la Sainte Famille à Bethlehem-Palestine, dirigé par l’Ordre de Malte, où le 30.000ème enfant de ses 15 années de fonctionnement est né récemment, malgré les attaques subies, conséquence de la situation de violence dans la zone.

discours sur les droits de lenfant la troisieme comission de lassamblee generale des nations uni

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]