Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Le discours du Grand Maître au corps diplomatique

Rome, 08/01/2008 


Le Grand Maître de l’Ordre de Malte, Fra’ Andrew Bertie, a accueilli à la Ville Magistrale à l’Aventin les Ambassadeurs des 99 Pays accrédités près l’Ordre pour la cérémonie traditionnelle d’échange de vœux.

Ci-dessous le discours intégral du Grand Maître

C’est toujours avec un plaisir renouvelé que je reçois ici à l’Aventin les membres du Corps diplomatique accrédité près de l’Ordre, à l’occasion de la cérémonie traditionnelle d’échange de vœux.

Monsieur l’Ambassadeur du Honduras, Cher Doyen, j’ai beaucoup apprécié les aimables paroles et compliments que vous avez bien voulu exprimer au nom du Corps Diplomatique accrédité près l’Ordre, à l’égard de l’Ordre Souverain et de ses activités diplomatiques et d’assistance aux plus démunis; je tiens à vous en remercier très vivement.

Je tiens à saluer les Ambassadeurs de l’Uruguay, de Slovénie, du Chili, du Maroc, de Belize, de Roumanie, de Jordanie, du Pérou, du Monténégro, de Colombie, d’Albanie, du Paraguay, d’Italie, de Slovaquie, de Monaco, des Seychelles, ainsi que de la Commission Européenne, qui sont entrés cette année dans la grande famille de l’Ordre de Malte.

Cette rencontre annuelle constitue pour moi et pour le gouvernement de l’Ordre un moment privilégié, car elle m’offre l’opportunité de rappeler les principaux évènements qui ont marqué la vie de l’Ordre au cours de l’année 2007, et de jeter avec vous un regard sur le monde.

Je voudrais tout d’abord m’associer à l’hommage rendu par le Saint Père à la mémoire de l’Ambassadeur de France Bernard Kessedjian, décédé à la suite d’une longue maladie ; il laisse le souvenir d’un Chrétien courageux, passionné par sa mission à Rome.

L’année 2007 a été marquée par de multiples visites officielles et rencontres privées, dont les plus marquantes ont été les suivantes:

– Comme chaque année pour la fête de notre patron Saint Jean Baptiste, Sa Sainteté le Pape Benoît XVI m’a reçu en audience solennelle, accompagné des membres du Souverain Conseil et de notre Ambassadeur près le Saint Siège.

(Visite historique de S.S. Benoît XVI à l’Hôpital de l’Ordre de Malte à Rome)

Le 2 Décembre, nous avons vécu ensemble – beaucoup d’entre vous avez pu y participer – un journée historique pour l’Ordre de Malte et l’association des Chevaliers Italiens: Sa Sainteté le Pape Benoît XVI nous a fait l’immense joie de venir célébrer la messe pour les malades en notre hôpital Saint Jean Baptiste à la Magliana. ». Le Pape s’est ensuite rendu en personne dans les chambres des malades qui n’avaient pu assister à la célébration.

Le Saint Père nous a exprimé son désir de « profiter de sa visite pour confier de façon idéale sa nouvelle Encyclique « Spe Salvi » à la communauté chrétienne de Rome et en particulier à ceux qui sont en contact direct avec la souffrance et la maladie »

Ce fut un moment de grande spiritualité et d’intense émotion pour nous tous, malades et leurs familles, médecins et infirmières, membres de l’Ordre responsables de l’Hôpital et bénévoles,

qui avons eus le privilège d’accueillir le Saint Père au sein de notre grande famille; ce fut aussi un grand honneur, et un encouragement exceptionnel pour l’Ordre tout entier à poursuivre sa mission au service des malades, répondant ainsi à Son appel lorsqu’il affirme dans son Encyclique que « la mesure de l’humanité se détermine essentiellement dans son rapport à la souffrance et à celui qui souffre. Cela vaut – poursuit Benoît XVI – pour chacun comme pour la société. Une société qui ne réussit pas à accepter les souffrants et qui n’est pas capable de contribuer, par la compassion, à faire en sorte que la souffrance soit partagée et portée aussi intérieurement est une société cruelle et inhumaine »

(Pèlerinage en Terre Sainte)

Nous avons réalisé notre promesse, faite à l’occasion de la conférence régionale que nous avions organisée au Liban il y a deux ans, d’organiser un pèlerinage international de l’Ordre en Terre Sainte: 1350 membres de l’Ordre et leurs familles, représentant 21 nationalités différentes, ont marché dans les pas du Christ, à Nazareth, Bethléem, et Jérusalem, revivant l’extraordinaire expérience du pèlerinage en Terre Sainte, berceau de la foi chrétienne et de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem.

Cependant, je partage avec vous, Cher Doyen, la grave préoccupation que vous avez exprimée sur le sort des Chrétiens d’Orient, en particulier des Chrétiens d’Irak, qui sont marginalisés, forcés à partir, et certains même, prêtres ou religieux, persécutés. Des Eglises, des couvents, des orphelinats chrétiens ont été attaqués à Bagdad et à Mossoul.

(D’autre part, en 2007 🙂

– j’ai eu l’honneur d’être convié, avec les membres du gouvernement de l’Ordre, a un déjeuner officiel par le Vice Président du Conseil et Ministre des Affaires Etrangères d’Italie, S.E. Massimo D’Alema dans la magnifique Ambassade d’Italie près l’Ordre Souverain ; le Ministre était accompagné du Ministre de la Santé, du Ministre de l’Education, du Ministre de la Famille, des Présidents de la Commission des Affaires Etrangères du Sénat et de la Chambre des députés.

– ma visite officielle à Bruxelles, à la faveur de laquelle j’ai pu rencontrer Sa Majesté le Roi Albert et le Président de la Commission Européenne, le Président du Parlement Européen, le Secrétaire Général de l’OTAN et le Ministre Belge de la Coopération et du Développement, a été un grand succès. A l’issue de cette visite, le Président José Manuel Barroso a décidé d’accréditer un Ambassadeur Représentant la Commission Européenne près l’Ordre Souverain, ce dont je tiens à nouveau à le remercier.

– la visite d’Etat que j’ai effectuée en Pologne a eu également une grande importance tant au regard des liens historiques qui existent entre l’Ordre et la Pologne qu’en celui du développement des activités conduites par l’Association Polonaise de l’Ordre.

A Varsovie j’ai eu des entretiens avec le Président Lech Kaczynski, avec le Premier ministre et des membres du gouvernement, avec le président du Parlement, comme avec le Cardinal Primat et le Nonce Apostolique; et nous avons signé un accord cadre en matière de coopération sanitaire. A Cracovie, j’ai eu des entretiens avec les Cardinaux Dziwisz, Macharski, et Schoenborn au cours desquels nous avons bien sûr évoqué la personnalité et le rôle joué par le Pape Wojtyla. Je remercie à nouveau Madame l’Ambassadeur de Pologne près l’Ordre Souverain de sa participation si amicale et efficace à cette visite.

– le Service Hospitalier du Grand Prieuré d’Autriche de l’Ordre Malte – le MHDA – a fêté solennellement son 50ème anniversaire à Vienne, en présence du Président de la République d’Autriche et du Président de la République de Hongrie. Plus de 2.000 membres et volontaires de l’Ordre étaient présents. Je salue l’Ambassadeur d’Autriche près l’Ordre, qui fut aussi, en d’autres temps, un brillant Commandant de notre Service Hospitalier Autrichien.

– J’ai eu le plaisir de recevoir le Ministre des Affaires Etrangères de Lettonie, ainsi que le Ministre des Affaires Etrangères du Paraguay, avec leurs collaborateurs.

(Interventions d’urgence)

Cette année encore, comme vous venez justement de le rappeler, Cher Doyen, l’Ordre est intervenu en faveur des populations touchées par des catastrophes naturelles:

– au Pérou, frappé l’été dernier par un très fort tremblement de terre, l’Ordre de Malte est intervenu aussitôt auprès des populations affectées à Ica et Lima, grâce à l’Association Péruvienne et au corps d’aide d’urgence de l’Ordre, Malteser International, en liaison étroite avec les paroisses concernées, en distribuant des vêtements, de la nourriture, de l’eau et des médicaments, et en organisant un accueil spécial pour les enfants. En Novembre, l’Association Péruvienne a été en mesure de mettre 42 maisons préfabriquées à la disposition de 42 familles.

-au Burkina Faso où 28 000 personnes se sont retrouvées sans abri à la suite des graves inondations, l’Ordre de Malte, sur la demande du ministère des Affaires Sociales, a procuré des tentes, des lits et des couvertures, et ses ambulances ont assuré le transport des blessés.

– en République dominicaine, l’Ordre est intervenu après la tornade tropicale Noël, en distribuant les médicaments qui nous sont parvenus par Americares, qui ont représenté une valeur d’environ US $ 2.000.000.

-au Mexique où des pluies violentes ont provoqué des inondations désastreuses. L’Association Mexicaine, appuyée par le corps de secours d’urgence de l’Ordre, Malteser International, et les bénévoles des corps de secours locaux, sont intervenus sur place en envoyant aux populations gravement touchées 30 médecins à Villahermosa, ainsi que 17 tonnes de médicaments, d’équipements divers de biens de première nécessité.

(Activités hospitalières, médicales, sanitaires)

Parallèlement à ces interventions d’urgence, l’Ordre a continué tout au long de l’année sa mission d’aide et d’assistance médicale, hospitalière et sanitaire, dans 120 pays, et cela dans la discrétion – discrétion qui est bien souvent la condition de la durée et de l’efficacité.

Je rappellerai brièvement les activités nouvellement engagées au cours de l’année 2007:

– en République Démocratique du Congo, où nous animons quelques 300 dispensaires, l’Ordre de Malte a été chargé, en collaboration avec le Programme Alimentaire Mondial, de la distribution de 368 tonnes de nourriture pour 5000 personnes déplacées.

– au Kenya, pays avec lequel nous venons d’ouvrir des relations diplomatiques, nous poursuivons nos programmes d’aide dans les bidonvilles de Nairobi. A ce jour, 8 dispensaires soignent 600 000 personnes, et nous prévoyons d’ avoir 36 dispensaires d’ici cinq ans, afin de pouvoir venir en aide à 1 million 400 000 personnes, si toutefois le calme revient.

Car, après les violences extrêmes qui viennent d’avoir lieu dans le pays, mes prières vont aux familles de ceux qui sont morts brûlés vifs dans l’église de Kiambaa où ils s’étaient réfugiés, aux femmes et aux enfants qui sont victimes de viols, et aux 250 000 personnes déplacées.

– en Guinée-Equatoriale le gouvernement a récemment confié à l’Ordre de Malte le soin d’effectuer une étude générale des besoins en équipements hospitaliers et sanitaires dans le pays, et de leur éventuels développements.

– en Palestine, où 47% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, notre hôpital maternité de la Sainte Famille à Bethléem fonctionne actuellement en surcapacité, ce qui représente environ 300 naissances par mois. 70 % des nouveaux nés sont de religion musulmane.

Je tiens tout spécialement à renouveler mes remerciements au Gouvernement Belge et au Congrès Américain/US-AID, pour les subventions très importantes qu’ils ont bien voulu attribuer à l’Hôpital, ce qui a permis de construire un nouveau département de néonatologie.

– au Liban, l’Ordre demeure très actif dans ses 11 centres médicaux sociaux , qui donnent plus de 250 000 consultations médicales par an. Le onzième centre, situé à Roum est en voie d’être reconstruit à la suite des bombardements de l’Eté 2006 ; la priorité est aujourd’hui de construire un centre d’urgence médicale à Ein Ebel, au sud Liban, ainsi que de reconstruire trois des Eglises qui avaient été détruites pendant la même période.

– en Irak, l’Ordre de Malte possède deux dispensaires mobiles à Bagdad : en 2007, ils ont pu soigner quelque 5 000 personnes ; toutefois nos volontaires Libanais et Irakiens mis à disposition par l’Association Libanaise de l’Ordre de Malte encourent de gros risques.

– à Haïti, nous continuons a soutenir l’Hôpital du Sacré Cœur dans sa bataille en faveur des enfants qui soufrent de malnutrition, grâce à un effort très important de la part de nos Associations américaines: 4000 enfants sont ainsi sauvés chaque année.

– au Brésil, l’Ordre et le Ministère de la Santé ont signé un Accord de Coopération relatif à la lutte contre la lèpre, spécialement pour la prévention et la détection de la maladie.

– à Cuba, l’Ordre a passé un accord avec les plus grands producteurs des médicaments

polonais pour la fourniture d’insuline.

– en Pologne, en Hongrie, en Roumanie, en République Tchèque, en Slovaquie, en Slovénie, en Lituanie, en Ukraine, en Croatie, en Serbie, en Lettonie, en Albanie, ainsi qu’en en Russie, l’Ordre de Malte a engagé des programmes d’aide et d’assistance pour un montant total de 125 million d’euros ; ces programmes sont mis en œuvre par 10 000 volontaires.

– en Russie, nos activités médicales et sociales constituent un lien avec les orthodoxes; en 2007, l’Ordre de Malte a ainsi renouvelé le financement de bourses d’études en faveur de jeunes séminaristes orthodoxes russes recommandés par le Patriarche de Moscou, qui viennent à Rome pour compléter leur formation théologique à l’Université Pontificale Grégorienne.

– à la suite du tsunami, l’Ordre mène actuellement 65 programmes de réhabilitation et de reconstruction au Sri Lanka, en Inde et en Thaïlande.

– en Inde, dans 33 villages touchés par le tsunami situés dans le district du Kanyakumari, l’Ordre vient de lancer un projet concernant la prévention du SIDA.

(Organisation Internationale pour les Migrations)

L’Ordre souverain a signé un accord de coopération avec l’Organisation Internationale pour les Migration – l’OMI -, en raison notamment de l’assistance déjà apportée par l’Ordre aux réfugiés, en Afghanistan, au Pakistan, au Darfour, en République Démocratique du Congo.

La coopération portera sur l’assistance médicale et sociale aux émigrés, la protection des victimes des trafiquants, et les situations d’urgence. C’est dans cet esprit que l’Association Italienne a conclu un accord avec le corps des Garde Côtes de la Marine Italienne dans le but d’apporter une assistance médicale aux émigrés qui sont recueillis en méditerranée.

(Droit international humanitaire)

L’Ordre de Malte a tenu à réaffirmer tout l’intérêt qu’il attachait à l’élaboration, l’application et la diffusion du droit humanitaire international à l’occasion de la 30ème Conférence internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, ainsi qu’auprès de l’Institut de Droit International Humanitaire de San Remo.

(Coordination des activités)

Afin d’assurer la coordination et le développement aussi harmonieux que possible des activités de l’Ordre dans le monde, nous avons organisé plusieurs conférences régionales:

– la Conférence des Hospitaliers Européens, Américains et Canadiens, à Paris,

– la Conférence des Amériques, à Mexico,

– la Conférence sur l’Europe centrale et orientale, à Vienne,

qui ont rassemblé les Associations nationales, les missions diplomatiques et les organisations de volontaires dans chacune de ces trois grandes régions.

Je tiens à remercier tout spécialement les membres de l’Ordre et les volontaires, les Ambassadeurs et les Observateurs Permanents de l’Ordre et leurs collaborateurs, qui se dévouent quotidiennement, ainsi que les généreux donateurs – Gouvernements, Commission Européenne, Agences des Nations Unies, fondations philanthropiques, particuliers – qui permettent à l’Ordre de remplir sa mission, et de faire face aux charges et aux responsabilités toujours plus grandes qu’impliquent son développement.

Sur le plan institutionnel, je voudrais évoquer les relations excellentes et profondes que nous entretenons avec la haute hiérarchie du Saint Siège, renforcées par de fréquents et cordiaux entretiens que j’ai eus au Palais Magistral avec les membres de la Curie et avec de hautes personnalités ecclésiastiques. J’adresse tous mes vœux à S.E. le Substitut pour les Affaires Générales de la Secrétairerie d’Etat, Monseigneur Fernando Filoni, qui a pris récemment ses hautes fonctions.

Je voudrais également souligner l’excellence de nos relations avec la chère République Italienne et saluer à nouveau la présence de S.E. Antonio Zanardi Landi, nouvel Ambassadeur d’Italie près l’Ordre Souverain.

En 2007, l’Association des Chevaliers Italiens de notre Ordre Souverain, et en particulier, son corps de secours, ont été particulièrement actifs en collaboration avec le département de la Protection Civile italienne.

Deux nouveaux accords ont enrichi le cadre de la coopération existante. Je me réfère au Protocole d’accord du 16 mai 2007 avec le Commandant Général des Capitaineries de port relatif aux secours en mer ainsi qu’au Protocole du 2 août 2007 avec le Corps des Forêts visant à promouvoir des accords pour la protection du territoire et le secours des victimes en cas de calamités naturelles.

Au cours de l’année écoulée, les contacts personnels avec les plus hautes autorités de l’Etat n’ont pas manqués : je rappellerai en particulier la visite au Siège Magistral du Président du Sénat, Monsieur Franco Marini et du Garde des Sceaux, Monsieur Clemente Mastella.

Il me plaît de rappeler qu’au cours de ces rencontres la volonté de rendre encore plus intense la collaboration avec l’Ordre Souverain a été solennellement confirmée.

(L’Ordre de Malte victime de la désinformation)

La nature des conflits actuels a beaucoup changé depuis la chute du mur de Berlin.

Le terrorisme – ou plutôt, les terroristes – s’attaquent délibérément aux populations civiles, aux femmes, aux enfants; il n’y a plus de distinction entre les combattants et les civils, les uns utilisant les autres comme boucliers ou comme otages. La distinction devient encore plus floue lorsque des forces armées font de l’assistance humanitaire.

Les acteurs humanitaires, – dont font partie les membres et les volontaires de l’Ordre de Malte sur le terrain -, sont alors perçus comme des cibles légitimes. Ils sont de plus en plus fréquemment attaqués, rançonnés, enlevés ou pris en otages, et nombre d’entre eux y ont déjà laissé leur vie.

Il est essentiel que ceux qui interviennent sur les plans médical, hospitalier, sanitaire, auprès des populations victimes de conflits armés ou de guerres civiles, respectent scrupuleusement les principes d’humanité, d’impartialité et de neutralité, indépendamment de toute considération politique ou partisane.

Ce sont là précisément les principes absolus que l’Ordre de Malte observe depuis l’origine dans toutes ses missions et activités dans le monde.Or il y a des confusions utilisées par des média peu soucieux de vérifier leurs sources, qui peuvent provoquer des morts.

Je fais ici référence à de nouvelles théories du complot qui sont apparues au cours de ces derniers mois sur diverses chaînes de télévision et journaux de pays amis, associant l’Ordre souverain de Malte à une société privée de mercenaires intervenant soit disant en Irak et en Afghanistan pour le compte d’un gouvernement étranger.

Ces assertions n’ont évidemment aucun fondement.

Ce n’est évidemment pas à vous, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs près l’Ordre Souverain, que je vais rappeler la longue histoire de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem au service des pauvres et des malades, quelle que soit leur souffrance, leur origine ou leur religion.

Sans doute leurs auteurs ont-ils été mal informés. Mais ils doivent savoir que de tels propos lancés sur les ondes internationales ou sur le réseau internet mettent gravement en danger la vie de nos volontaires qui soignent, distribuent des médicaments ou de la nourriture, sous l’emblème de la Croix de l’Ordre.

A cet égard, je voudrais remercier tout spécialement les Ambassadeurs de ces pays, présents ici ce matin, qui sont intervenus immédiatement auprès de leurs gouvernements, ou bien nous ont apporté leurs précieux conseils.

Je voudrais saisir cette occasion pour vous assurer, Excellences,

de ma reconnaissance pour votre soutien constant à la présence de l’Ordre dans vos pays respectifs,

pour votre disponibilité et pour l’intérêt que vous manifestez personnellement pour notre mission d’Hospitaliers,

pour vous demander aussi votre indulgence si je me vois parfois obligé de reporter au lendemain les aimables invitations de vos Souverains ou de vos Présidents, et de vous-mêmes, à me rendre dans vos pays.

Que Dieu vous garde.

discours grand maitre corps diplomatique 2 2

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]