Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.
*

Actualités

Une avancée significative dans la recherche sur le lèpre grâce au programme de l’Ordre

Paris, 28/12/2009 


Le programme de financement de l’Ordre de Malte France, sous la forme de bourses allouées à la recherche fondamentale et à la recherche applicative sur le lèpre, a permis de marquer des points dans le combat contre cette pandémie. Lancé en 2006, ce programme répondait à un constat fait par l’OMS qui, à la question « Lèpre, qu’a-t-on éradiqué ? » répondait, dans son bulletin de janvier 2007 : « seule la recherche a été éradiquée ! ».

A la date de ce triste constat, le programme MALTALEP existait déjà.

Impliqué dans la lutte contre ce fléau depuis toujours, l’Ordre de Malte avait en effet lancé, dès 2006, un plan d’attribution de bourses de financement en faveur de la recherche fondamentale et de la recherche clinique. Reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé le programme MALTALEP est la principale source de financement de la recherche contre la lèpre au monde. Il est conduit avec la plus grande rigueur scientifique sous la direction et le contrôle d’un Comité d’organisation international et d’un Comité scientifique composé de personnalité de renommée mondiale dans le domaine de la lutte contre la lèpre. Le programme MALTALEP de l’Ordre de Malte a permis de soutenir des projets présentés par des laboratoires venant de tous les continents.

C’est ainsi qu’en 2006 une bourse de 100.000$ sur deux ans a été attribuée à un projet présenté par l’Université Paris XII, l’Inserm U 655 et le laboratoire Hain Lifescience en Allemagne. Leurs travaux portaient sur le développement d’un kit d’analyse sur bande pour la détection moléculaire de la résistance aux médicaments. Ces recherches aboutissent le 1er décembre à un test in vitro sur une cellule souche.

A l’initiative du Professeur Jean Marie Decazes, infectiologue et Président du Comité d’Organisation du programme MALTALEP, les premiers résultats particulièrement encourageants ont été présentés à la Pitié-Salpêtrière le 1er décembre 2009.

Ces résultats encourageants et particulièrement significatifs ont conduit l’Ordre de Malte France a reconduire le programme MALTALEP pour une seconde tranche de financement.

Les lauréats 2006-2007 :

Recherche fondamentale : projet conjoint présenté par la France (Inserm U 550), le Vietnam (Hôpital de Dermato-vénérologie, Ho Chi Minh Ville) et le Canada (Department of Human Genetics and Medecine, McGill University, Montréal) pour leurs travaux sur la «Génétique moléculaire de la réponse de l’hôte dans les cas de «réactions reverses» de la lèpre de type 1 au Vietnam».

Les lauréats 2007-2008 :

Projet conjoint présenté par la France (Inserm), le Vietnam (Hôpital de Dermato-vénérologie, Ho Chi Minh Ville) et le Canada (Department of Human Genetics and Medecine, McGill University, Montréal). Ce projet de recherche fondamentale porte sur « l’identification de l’ensemble complet des facteurs génétiques factorisant la prédisposition à la lèpre ». Présenté par le Pr. Alcais de l’INSERM, il prolonge le travail réalisé par l’équipe lauréate en 2006/2007 et 2007/2008.

Université de Curitiba (Brésil), il est très intéressant dans la mesure où, d’une part il s’agit d’un programme Sud-Sud (les malades et le laboratoire sont au sud) et d’autre part les malades observés vivent dans une zone jamais étudiée, la forêt amazonienne.

une avancee significative recherche lepre grace programme ordre

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]