Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.
*

Actualités

Avec l’indépendance, de nouveaux défis restent à surmonter dans le Sud-Soudan


Le 9 juillet, le Sud-Soudan a obtenu son indépendance, devenant ainsi la plus jeune nation de l’Afrique. Alors que le peuple sud-soudanais commence à former son nouveau pays, l’Ordre de Malte continue à l’aider sur la voie d’un avenir meilleur par la formation et la qualification de son personnel médical.

Après 21 ans de guerre civile, le Sud-Soudan est maintenant confronté à des défis de taille alors qu’il élabore son propre gouvernement – et c’est particulièrement vrai concernant le système de santé. Le pays a l’un des taux de mortalité infantile et marternel le plus élevé au monde : chaque 1 000 naissances vivantes, plus de 100 bébés et 20 mères meurent. Il y a un grand besoin de personnel médical professionnel pour assurer le diagnostic des maladies, la surveillance et le traitement.

« Nous manquons de savoir-faire, de structures et de ressources nécessaires à un système public de santé complet. Les personnels qualifiés sont difficiles à trouver », explique Jan Kleinheisterkamp, coordinateur du Sud Soudan pour Malteser International, l’agence de secours mondiale de l’Ordre de Malte pour l’aide humanitaire. « C’est pourquoi nous nous concentrons sur la qualification du personnel médical avec plusieurs programmes éducatifs – une tâche qui devrait plus tard relever de la responsabilité des autorités locales. Nous voulons non seulement améliorer la santé au Sud-Soudan, mais aussi permettre à la fois à l’Etat et à la population de continuer à développer le système de santé de façon durable ».

Dans son école de formation en laboratoire à Rumbek, Malteser International a formé des techniciens de laboratoire et des assistants depuis 2002. Jusqu’à présent, 55 étudiants ont achevé avec succès le programme de deux ans. Le laboratoire à Rumbek sert de Laboratoire de référence pour plus de 330 000 personnes. « Notre objectif à long terme est de transférer la responsabilité de l’école aux autorités gouvernementales à un moment donné », dit Kleinheisterkamp.

Afin d’aider à mettre en oeuvre un système de santé qui fonctionne, Malteser International – avec un personnel composé de 10 membres internationaux et près de 120 membres locaux sur place – organise également des formations pour les employés de l’État au niveau local. Au cours des dernières semaines, 25 membres du personnel de l’autorité sanitaire locale ont reçu un cours sur la planification familiale et la gestion de la santé. En outre, Malteser International forme des bénévoles pour devenir eux-aussi éducateurs, qui informent les communautés et les villages sur des maladies comme la tuberculose, le VIH / sida et la lèpre et expliquent l’importance du dépistage précoce et du diagnostic.

avec lindependance de nouveaux defis restent a surmonter dans le sud soudan

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]