Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Actualités

L’engagement de l’Ordre de Malte dans la lutte contre la lèpre


Les initiatives sont nombreuses à l’occasion de la 60e Journée mondiale contre cette terrible maladie

Considérée comme une maladie du passé, la lèpre continue en réalité de faire des victimes dans de nombreux pays tels que le Libéria et l’Egypte, où – parmi les divers projets humanitaires en cours – l’Ordre de Malte soutient une léproserie à la périphérie du Caire, capable d’accueillir jusqu’à 500 patients. Comme preuve de son engagement dans la lutte contre la maladie de Hansen, l’ambassade de l’Ordre Souverain de Malte auprès de la République du Libéria a organisé récemment à Rome la conférence « La lèpre : fléau ou maladie ? Profils médicaux et épidémiologiques. Aspects sociaux, politiques et humanitaires. »
A la veille de la 60ème Journée mondiale pour les malades de la lèpre, qui est célébrée traditionnellement le dernier dimanche de janvier, la conférence fut l’occasion de faire un bilan sur la propagation de la lèpre, en particulier dans les pays d’Afrique occidentale, tourmentés par deux périodes consécutives de guerres civiles qui ont détruit les infrastructures médicales et décimé le personnel de santé.
Depuis 2005, le gouvernement de Monrovia concentre ses efforts pour bâtir un système de santé accessible à tous et pour former des médecins, des infirmières et des personnels paramédicaux en mesure de faire face à la propagation de la lèpre et de permettre un diagnostic précoce.
«L’élimination de la lèpre est à portée de main – a expliqué le ministre de la Santé du gouvernement italien, le professeur Renato Balduzzi, lors de la conférence – mais nous avons besoin de plus d’intégration, de plus de coopération pour le développement, de plus de dons », a-t-il ajouté.
La collaboration fut justement le thème dominant de la conférence, à laquelle ont participé l’ambassadeur de l’Ordre de Malte au Libéria, Pierluigi Nardis, mais aussi des médecins et des épidémiologistes. Cette collaboration passe par la formation de ressources humaines dans le domaine sanitaire et a permis, comme l’a expliqué lors de la conférence le ministre libérien de la Santé, Walter T. Gwenigale, d’augmenter de 5 000 unités le personnel de santé présent dans l’État africain, passant de 3 000 à 8 000 lors des 7 dernières années.
L’engagement de l’association française de l’Ordre de Malte
La formation du personnel est tout simplement l’un des principaux objectifs de l’association française de l’Ordre de Malte qui, grâce à la collaboration avec les gouvernements nationaux, gère des programmes cliniques pour le diagnostic précoce et des campagnes de sensibilisation en Afrique (Cameroun, Gabon, Guinée Conakry, Côte-d’Ivoire, Maroc, Mozambique et Sénégal) et en Asie. En première ligne dans la lutte contre la lèpre, l’Ordre de Malte France a également développé un programme de soutien à la recherche scientifique (MALTALEP) qui, depuis 2006, est engagé dans la recherche sur les mécanismes génétiques qui causent la lèpre et dans le développement d’un vaccin.
Lors du dernier week-end de janvier, l’Ordre de Malte a déployé plus de 10 000 bénévoles dans les rues des villes françaises afin de collecter des fonds pour soutenir la lutte contre la lèpre. Un engagement qui sera certainement récompensé : en 2012 au moins 776 000 euro ont ainsi été collectés.

lengagement de lordre de malte dans la lutte contre la lepre

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | info@orderofmalta.int