Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Visites à domicile à 400 familles de réfugiés syriens au Liban


L’association libanaise, avec Malteser International, distribue des kits d’urgence et dispense des soins médicaux.

Porter secours à 400 familles de réfugiés syriens qui vivent dans des conditions précaires dans le nord du Liban. Le centre médical de Khaldieh, géré par l’association libanaise de l’Ordre de Malte, grâce à l’appui de Malteser International – l’organisme de secours international de l’Ordre de Malte pour l’aide humanitaire – a lancé un programme de visites à domicile dans les villages de Zgharta et Kfarzayna. L’objectif est d’offrir des soins médicaux, de sensibiliser sur la santé et l’hygiène et de vacciner les enfants.

« Au cours de mes visites à domicile, je vois énormément de misère », dit Rouba Azize, du groupe des coordinateurs des secours d’urgence pour les réfugiés et les travailleurs sociaux dans le centre médical de Khaldieh. « Les gens vivent dans des sous-sols, dorment sur des lits de fortune en carton. Les conditions d’hygiène sont terribles et constituent une menace pour la santé de tous. »

Parmi les nombreuses situations de misère : un sous-sol de 200 mètres carrés dans la région de Zgharta, près de Khaldieh. Une pièce sombre et humide où environ 100 personnes vivent entassées. « Beaucoup d’enfants souffrent d’infections de la peau et certaines maladies infectieuses, telles que la rubéole, sont en recrudescence », dit encore Azize. Les réfugiés syriens impliqués dans le programme de visites à domicile ont reçu des kits d’hygiène, des couvertures et des matelas.

« Le besoin est énorme. Il y a beaucoup de maladies et le risque d’épidémies parmi les réfugiés est très élevé », dit Miladia Hamati Aoun, infirmière au centre médical de Khaldieh.

À la fin mars, le centre médical a mené une campagne de vaccination de trois jours pour les dizaines d’enfants et de jeunes réfugiés, contribuant ainsi à les protéger contre les maladies telles que la poliomyélite. Les enfants ont également reçu des suppléments de vitamine A, en tant que mesure préventive.

« Les réfugiés sont très reconnaissants de l’aide », conclut Aoun. « Que Dieu vous protège, votre famille et votre maison » me répètent-ils souvent. Cette bénédiction a une signification très particulière, compte tenu de ce qu’ils vivent. Beaucoup d’entre eux ont perdu des membres de leur famille et leur maison. »

Depuis août 2012, plus de 1 300 syriens ont reçu des soins médicaux gratuits dans le centre médical de Khaldieh.

visites a domicile a 400 familles de refugies syriens au liban

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]