Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Ouverture du procès en béatification de Fra’ Andrew Bertie le 20 février à Rome

Rome, 13/02/2015 


C’est la première fois dans les temps modernes qu’un Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte est proposé pour être élevé à la gloire des autels.

Le 20 février à 11h30, la séance d’ouverture de l’enquête diocésaine pour le procès en béatification et en canonisation du Serviteur de Dieu, Fra’ Andrew Bertie, 78ème Prince et Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte aura lieu au Palais du Vicariat à Saint-Jean de Latran à Rome. L’acte solennel sera présidé par le cardinal Agostino Vallini, vicaire général du Pape pour le diocèse de Rome. L’audience sera précédée par la Sainte Messe célébrée dans la Basilique de Saint-Jean de Latran par le cardinal Patronus de l’Ordre souverain de Malte, le cardinal Raymond Leo Burke. Le Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte, Fra’ Matthew Festing, accompagné par le Souverain Conseil, par la famille de feu le Grand Maître et par les dirigeants des Grands Prieurés et Associations nationales de l’Ordre de Malte des cinq continents seront présents à cet événement historique. Plus de trois cents fidèles sont attendus en provenance de la seule Allemagne.

Homme d’une intense vie spirituelle et profondément convaincu de la nécessité de renforcer le réseau de solidarité internationale par une action quotidienne, Andrew Bertie entra dans l’Ordre à l’âge de 27 ans et consacra sa vie à la prière et à l’exercice de la charité honorant la tâche qui lui fut conférée jusqu’à sa mort, survenue au terme d’une maladie en février 2008. Fra’ Andrew Bertie fut le témoin de grands changements au sein de l’Ordre de Malte comme par exemple l’expansion des activités humanitaires et les réformes de la charte constitutionelle. Son héritage comprend aussi un accent renouvelé sur la vie spirituelle des membres de l’Ordre. De plus, les relations diplomatiques bilatérales établies par l’Ordre sont passées de 49 à 100 pendant son magistère.

Il fut en fonction de 1988 à 2008. La vie du Grand Maître, Andrew Bertie, fut toujours inspirée par les principes de la foi. Ses vertus spirituelles profondes et humaine et notamment son engagement à traduire en réalité la devise fondatrice de l’Ordre de Malte «Témoigner la foi et aider les nécessiteux » (Tuitio Fidei, Obsequium Pauperum), ont fait qu’en février 2013, cinq ans seulement après sa mort – qui est le délai minimum requis par la règlementation canonique – l’ouverture d’une procédure pour sa béatification et sa canonisation était demandée. Un anniversaire important parce que cette même année l’Ordre de Malte fêtait les 900 ans de sa reconnaissance officielle par le pape Pascal II.

L’action entreprise par Fra’ Andrew Bertie au cours de sa vie était pour beaucoup un exemple d’intégrité morale et d’inspiration spirituelle, raison pour laquelle nombreux sont ses fidèles, aussi bien en Italie qu’à l’étranger et en particulier dans les pays où l’Ordre de Malte est présent par ses activités humanitaires.

ouverture du proces en beatification de fra andrew bertie le 20 fevrier a rome

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]