Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte
MENUMENU

Actualités

Déclaration de l’Ordre souverain de Malte sur les priorités du gouvernement

Rome, 02/02/2017 


Le gouvernement a rétabli son leadership en ligne avec la Constitution de l’Ordre

Aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, le gouvernement de l’Ordre souverain de Malte, a exposé ses priorités suite à la démission du Grand Maître Fra’ Matthew Festing le samedi 28 Janvier. Le Grand Chancelier Albrecht Boeselager a déclaré : «Ensemble avec le Lieutenant intérimaire, nous gouvernons l’Ordre selon notre Constitution, d’une manière efficace et unie».

Le gouvernement a mis l’accent sur la fidélité de l’Ordre au Saint-Père, et a confirmé sa volonté de coopérer avec le Délégué. Au nom du gouvernement, Boeselager a remercié le pape François pour ses conseils qui ont aidé à mettre fin à la crise gouvernementale. Il souligne que dans toutes ses décisions, le Pontife a montré respect et considération pour l’Ordre de Malte, tout en reconnaissant dans le même temps, dans chacun de ses actes, la souveraineté de l’Ordre.

Le gouvernement a également remercié les membres de la Commission pontificale d’avoir rendu rapidement leur rapport et a exprimé ses regrets pour les allégations infondées et injustifiées de conflit d’intérêts contre les membres de la Commission.

Alors que la crise actuelle au Moyen-Orient et en Méditerranée est de jour en jour plus évidente, le travail de l’Ordre n’a jamais été plus important et nécessaire. “Nous ne permettrons pas que les récentes distractions au sein du gouvernement de l’Ordre mettent en péril nos activités humanitaires et socio-sanitaires», a déclaré le Grand Hospitalier Dominique de La Rochefoucauld-Montbel.

La démission du Grand Maître ouvre une nouvelle phase dans la vie de l’Ordre et, avec une vigueur renouvelée, ce dernier se concentrera entièrement sur les énormes défis en matière de diplomatie humanitaire et sur son action sur le terrain.

La souveraineté et le réseau diplomatique jouent un rôle de premier plan dans la capacité de l’Ordre à fournir des services aux personnes dans le besoin et ils sont un bien pour l’Église catholique. Une priorité majeure pour le gouvernement de l’Ordre est de renforcer le réseau diplomatique et la portée des programmes existants de l’Ordre. Le gouvernement de l’Ordre restera centré sur la coopération et la coordination avec le HCR, la mission de l’ONU en Libye, la mission navale SOPHIA en Méditerranée et l’Organisation internationale pour les Migrations OIM. Le gouvernement évalue en ce moment l’évolution de la situation en Syrie et se tient prêt à accroître son engagement à soutenir les populations locales dans le besoin au moment où cela sera possible.

Une des équipes médicales de l’Ordre est actuellement engagée dans une mission importante de formation à bord du navire San Giorgio, qui fait partie de l’opération Sophia en Méditerranée. Le but est de former les Garde-côtes libyens et les membres de la marine libyenne pour les opérations en mer “Search and Rescue”. Les activités humanitaires de l’Ordre de Malte sont mises en œuvre dans 120 pays à travers le monde. Le travail d’environ 100.000 personnes – membres, bénévoles et opérateurs de la santé – se poursuit sans relâche.

Nous sommes alarmés et préoccupés par la prolifération des positions discriminatoires envers les immigrants, fondées notamment sur leur nationalité. L’histoire nous a déjà fourni de nombreux exemples qui montrent les conséquences dramatiques et monstrueuses de politiques fondées sur les origines et ethnies. De même le gouvernement de l’Ordre prend une position forte contre le mépris croissant des droits humanitaires codifiés par la Convention de Genève ratifiée par la famille des nations.

Albrecht Boeselager : « Les règles ne sont pas seulement de plus en plus ignorées par les États et les acteurs non étatiques, mais elles sont publiquement défiées et contestées. En tant qu’observateur à l’ONU et auprès d’autres entités multilatérales, nous continuerons à faire entendre notre voix dans ce contexte “.

L’élection du successeur du Grand Maître aura lieu au cours des trois prochains mois, comme cela est prévu dans la Constitution de l’Ordre de Malte. Le Lieutenant intérimaire Fra’ Ludwig Hoffmann von Rumerstein, convoquera le Conseil Complet d’État, le corps électoral, qui est composé d’une représentation internationale des membres de l’Ordre. Ils se réuniront à la Villa Magistrale de l’Ordre de Malte à Rome.

Fiche de synthese et Chronologie evenements Decembre 2016 – Janvier 2017

 

declaration de lordre souverain de malte sur les priorites du gouvernement

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]