Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

L’Ordre de Malte accueille une réunion sur la situation humanitaire en Libye. Y sont présents ambassadeurs et représentants d’agences internationales.

Rome, 23/03/2017 


À quelques jours du sommet qui a réuni à Rome les ministres de 7 pays européens et de 2 pays africains pour la première rencontre du Groupe de contact sur la Méditerranée centrale, l’Ordre souverain de Malte a accueilli aujourd’hui, toujours à Rome, une réunion entre des représentants et ambassadeurs libyens et européens et des représentants d’agences humanitaires internationales pour discuter des moyens de relever les défis de la migration en Libye et promouvoir la coopération politique et la réconciliation nationale.

Face à une situation de grande instabilité politique et à la prolifération de la violence dans tout le pays, les traversées en Méditerranée centrale à partir des côtes libyennes continuent, inarrêtables. Les dernières données indiquent une augmentation de 36% des arrivées par la mer par rapport aux premiers mois de l’année 2016 et une dramatique augmentation des morts en mer.

“L’approche des problèmes humanitaires reste la même malgré les grandes divisions politiques” a déclaré le Grand Chancelier de l’Ordre de Malte, Albrecht Boeselager, en ouvrant la réunion à laquelle ont participé des ambassadeurs de l’Union Européenne (l’Italie était également présente) et de la Libye, des représentants des institutions libyennes, des délégués au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), de la Mission de Soutien des Nations Unies en Libye (UNSMIL) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

“En tant qu’institution humanitaire, nous ne pouvons pas de pas réagir face aux abus et aux violences subies par de nombreux migrants et réfugiés, surtout les femmes et les enfants” a ajouté Albrecht Boeselager. L’Ordre de Malte a depuis peu terminé une première formation en activités de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée, et d’ici peu les médecins du Corps italien de secours de l’Ordre embarqueront de nouveau sur le bateau San Giorgio pour réviser le cours de formation. L’objectif de cette intitiative, dans le cadre de la mission navale européenne EUNAVFORMED, est de travailler sur le “capacity building” des autorités locales pour freiner le trafic d’êtres humains et endiguer les morts en mer.

Au cours de la rencontre de ce matin à Rome, ont été explorées les formes de collaboration qui pourraient avoir une influence positive sur les conditions humanitaires des migrants et des réfugiés internes en Libye ainsi que sur celles des communautés locales. Les participants ont réaffirmé à l’unisson la nécessité de trouver des approches inclusives qui soient capable d’impliquer aussi bien les forces politiques libyennes et occidentales que les autorités locales, fortement éprouvées par l’instabilité dans laquelle se touve le pays.

Avec Forward Thinking, le groupe de réflexion britannique, l’Ordre de Malta a déjà organisé plusieurs rencontres en 2015 et 2016 avec un groupe de travail de représentants libyens pour affronter les défis posés par la migration et le trafic d’êtres humains.

lordre de malte accueille une reunion sur la situation humanitaire en libye y sont presents ambassadeurs et representants dagences internationales

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]