Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Actualités

Fra’ Giacomo Dalla Torre écrit au Pape à l’occasion de la Journée mondiale de la paix

01/01/2018 


A l’occasion du message du Pape François pour la 51ème Journée mondiale de la Paix qui se célèbre aujourd’hui, 1er janvier, le Lieutenant de Grand Maître, Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto a écrit à Sa Sainteté.

Nous reportons ci-dessous le texte de son message.

 

Très saint Père,

je souhaite vous exprimer ma gratitude ainsi que celle de tous les membres de l’Ordre de Malte pour avoir voulu, à travers votre message pour la célébration de la Journée mondiale de la paix, attirer l’attention de tous sur la souffrance humaine qui accompagne la recherche, de la part des migrants et des réfugiés, de protection et de vie meilleure, pour eux et pour leur famille, ainsi que sur le devoir de les accueillir et de les intégrer, même dans les limites d’une prudence dictée aux dirigeants par la sauvegarde du bien commun.

Le phénomène des migrants et des réfugiés devient non seulement un phénomène porteur de souffrances immenses, de grandes violences et d’abus, mais aussi un des thèmes les plus déchirants et source de division dans le débat politique de nombreux pays de notre Europe à qui, dans ces moments de crise profonde, le message du Successeur de Pierre peut offrir un précieux encouragement à la redécouverte des valeurs de la solidarité humaine et de la fraternité. Un encouragement à réveiller nos consciences de la torpeur qui parfois nous empêche de saisir l’énormité d’un drame qui voit chaque année la mort de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants dans la mer autour de laquelle sont nés le Christ, les Apôtres et de grands saints et qui a été traversée par ceux qui portèrent l’Evangile en Italie, en Europe et dans le monde.

Depuis le jour où, en vue du Grand Jubilée de l’année 2000, le Vénéré Saint Jean-Paul II, compta le nombre croissant de réfugiés parmi les conséquences des guerres et des drames du XXè siècle, le nombre de migrants a augmenté de presque cinquante pour cent, signe que les maux qui frappent le monde ne se dirigent pas vers des solutions bonnes et rapides. Avec une fréquence croissante, notre esprit revient aux mots prophétiques de Votre Sainteté qui, en 2014 déjà, parla de « guerre mondiale en morceaux, en chapitre ». Les zones de conflits actuels ou possibles grandissent de jour en jour, de même que la production et le commerce d’armes toujours plus modernes et ainsi sombrement plus efficaces. Seules la vision et l’autorité morale de Votre Sainteté, en réveillant les consciences et la volonté de réagir à des développements en apparences irrépressibles, pourront être un barrage aux processus extrêmement négatifs que nous voyons se déployer devant nous.

De la part de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem au service duquel je me trouve dans un moment de réflexion profonde sur les modalités de développement de sa mission, je reçois avec enthousiasme l’invitation à faire partie de cette « chaîne d’aide et de bienveillance » évoquée dans votre message pour la Journée mondiale de la Paix. Et je suis certain que tous les membres de l’Ordre, Profès ou non, sauront et voudront se reconnaître dans l’essence même de son existence depuis 904 ans : la miséricorde, dont la primauté fut puissamment rappelée par l’Année sainte de 2015-2016.

Nous sommes tous fortement frappés par l’évocation de la « nouvelle Jérusalem… ville dont les portes sont toujours ouvertes » que je crois pouvoir saisir de la part de tout l’Ordre comme un rappel à ses origines, à sa mission, à sa spiritualité qui se renouvelle chaque jour et qui cherche à s’adapter à des temps et des situations historiques profondément modifiés et destinés à évoluer encore.

Nous ferons notre possible, Très saint Père, pour que votre message arrive à nos Confrères dans chaque pays où l’Ordre est actif, présent et représenté. Notre Jérusalem, dans un moment où les portes semblent vouloir se fermer et où la Ville Sainte redevient épicentre de graves tensions, sera le fil conducteur de nos réflexions dans une année importante pour la vie de l’Ordre et pour sa recherche de renouveau dans la préservation de ses caractéristiques historiques les plus positives et profondes.

Je prie Votre Sainteté de recevoir l’expression de ma dévotion et de celle de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, avec l’assurance de ma prière constante, de celle de la Communauté du Grand Magistère et de l’Ordre tout entier.

Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto
du Palais magistrale, 21 décembre 2017

fra giacomo dalla torre ecrit au pape occasion de la journee mondiale de la paix

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]