Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte
MENUMENU

Actualités

Réforme constitutionnelle de l’Ordre de Malte : à Rome, le séminaire stratégique international

14/02/2018 


Plus de 140 participants. Cinq thèmes centraux

S’est tenu à Rome du 8 au 11 février le séminaire stratégique international sur la réforme constitutionnelle de l’Ordre souverain de Malte. L’événement a été présidé par le Lieutenant de Grand Maître Fra’ Giacomo Dalla Torre. Y ont participé environ 140 membres de l’Ordre, venus des cinq continents. Y ont de plus pris part les organes constitutifs de l’Ordre : le Souverain conseil, les dirigeants de plus des 50 entités territoriales réparties dans le monde et les membres des 10 groupes de travail internationaux qui ont, ces six derniers mois, élaboré les propositions les plus significatives pour la réforme.

C’est le Lieutenant de Grand Maître qui a introduit les travaux : « Après la crise constitutionnelle que nous avons vécue entre la fin de l’année 2016 et le début de l’année 2017, la nécessité de mettre en œuvre un processus de réforme de nos lois fondamentales est apparue comme une évidence. Toutes nos réflexions doivent être considérées dans le contexte du développement extraordinaire qu’ont connu pendant les dernières décennies nos activités médicales, humanitaires et diplomatiques dans le monde » a ensuite ajouté Fra’ Giacomo en exprimant un sincère remerciement au Délégué spécial du Pape François.

Monseigneur Angelo Becciu, présent à l’ouverture des travaux, a prié l’ordre de Malte de renouveler ce lien indissoluble qui unit les deux aspects fondamentaux de la mission de l’Ordre maltais : « La vraie fidélité, dans le cadre de réformes religieuses, consiste à savoir maintenir à la fois un attachement tenace aux valeurs définies dans le patrimoine spirituel d’un ordre et une conviction audacieuse qu’il faut que la forme par laquelle ces valeurs s’incarnent s’adapte sans cesse aux conditions spécifiques de chaque temps et de chaque lieu… La réforme a pour objectif de renouveler les formes d’un Ordre maltais fondé sur les principes qui ont inspiré sa création il y a presque un millénaire et son action au cours de ce millénaire ».

Articulé en cinq tables rondes et une séance plénière – centrées sur le renforcement de la mission de l’Ordre de Malte dans le monde – le séminaire consultatif a rappelé la nature religieuse qui guide la mission humanitaire millénaire, affirmée dans la devise fondatrice « “Tuitio Fidei Obsequium Pauperum” – témoignage de la foi et de l’aide aux pauvres. Le séminaire a traité plus particulièrement cinq thèmes : le rôle du gouvernement central, le rôle des organisations locales, les critères d’éligibilité pour les charges institutionnelles, la formation spirituelle et la procédure d’adhésion pour les membres. Les points de convergence qui ont émergé ont été nombreux avec, entre autres, la volonté de renforcer la formation des responsables locaux de l’Ordre, élargir la base décisionnelle appelée pour évaluer les questions stratégiques, augmenter le nombre de femmes qui occupent des postes de direction au sein de l’Ordre.

« Nous avons eu l’opportunité d’écouter les différents points de vue, de partager des expériences, de nous confronter sur des thèmes parfois complexes. Le parcours de réforme est sûrement ainsi mieux délimité. Nous trouverons au cours de notre navigation d’autres difficultés, d’autres obstacles, mais grâce à la bonne volonté qui a animé notre débat – et à la prière constante – je suis certain que nous conduirons à bon port le grand navire de la réforme » a déclaré le Lieutenant en conclusion des travaux.

La prochaine étape du processus de réforme consistera à affiner les propositions en les transformant en un programme concret à compléter dans les mois qui viennent, avec l’approbation du Souverain Conseil. Un Chapitre général devra ensuite approuver la nouvelle Constitution. Le Conseil complet d’État , c’est-à-dire l’élection du Grand Maître ou Lieutenant de Grand Maître, a été fixé aux 2 et 3 mai prochains.

reforme ordre malte seminaire international

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]