Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Malteser International et d’autres agences humanitaires mettent en garde contre la détérioration de la sécurité alimentaire en Haïti

30/12/2019 


Haïti est régulièrement frappé par des catastrophes naturelles comme des tremblements de terre, des inondations et la sécheresse.

Malteser International, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte, et de nombreuses agences humanitaires qui œuvrent en Haïti ont exprimé leur préoccupation quant à la portée de la crise alimentaire, confirmée par la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA) et par le Ministère de l’Agriculture du pays. Aujourd’hui, 35% de la population haïtienne (3,67 millions de personnes) a besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Sans une intervention immédiate, 4,10 millions de personnes seront touchées entre mars et juin prochains, c’est-à-dire 40% de la population haïtienne.

L’augmentation des prix des matières premières, la dépréciation de la devise haïtienne (la gourde) par rapport au dollar américain, la sécheresse en cours, les désordres sociaux et politiques et la détérioration des conditions de sécurité ont notablement réduit l’accès à la nourriture pour les familles les plus pauvres, contraintes à adopter des stratégies de survie nocives qui menacent leurs moyens de subsistance.

Dans certaines zones, on enregistre des niveaux d’insécurité alimentaire sans précédent, tandis que les organisations humanitaires doivent faire face à des difficultés d’accès croissantes, cela à cause de la détérioration des conditions de sécurité. Dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, le pourcentage de la population vivant une crise alimentaire oscille entre 15 et 50%. Dans les zones rurales, la sécheresse de 2018, qui a duré jusqu’au premier semestre 2019, a porté à une chute de la production agricole d’environ 12%.

Sur la base des recommandations de la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA), les organisations humanitaires lancent un appel afin de garantir d’urgence l’accès à la nourriture pour les populations les plus touchées, en donnant la priorité à l’achat de produits locaux pour éviter d’aggraver la crise économique et en adoptant des mesures immédiates pour la prévention et les soins aux personnes souffrant de malnutrition, en particulier les enfants. Cette assistance immédiate doit être accompagnée par la reconstruction et par le développement des moyens de subsistance de ces populations, ainsi que par le renforcement du système de surveillance et d’alarme rapide pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle afin de mieux anticiper d’éventuelles crises futures.

Malteser International œuvre en Haïti depuis le tremblement de terre de 2010. Après les premiers secours d’urgence et le soutien à la reconstruction, ses programmes se sont concentrés sur le renforcement des capacités structurelles de la société civile dans les secteurs WASH (eau, assainissement, hygiène), sur la préparation des catastrophes et sur la sécurité alimentaire.

malteser international autres agences humanitaires mettent en garde contre deterioration de la securite alimentaire en haiti

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]