Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

La dernière consultation sur la crise climatique et les déplacements et migrations

09/07/2020 


La contribution de l’Ordre de Malte à la consultation du Saint-Siège

De quelle façon l’Église et les institutions et organisations religieuses font-elles face aux défis posés par l’urgence climatique et ses effets sur les flux migratoires ? Quelles actions devraient être mises en place pour répondre de manière efficace aux besoins croissants des populations déplacées. Voici quelques-unes des questions débattues lors de la dernière consultation en ligne sur la crise climatique et les déplacements et migrations, organisée hier par la Section migrants et réfugiés du Dicastère pour le service du développement humain intégral, à laquelle a été convié l’Ordre de Malte.

Il a été demandé aux participants de présenter des cas concrets pour illustrer la façon dont chaque institution affronte ce phénomène croissant et urgent. L’Ordre de Malte, en la personne de son conseiller diplomatique, l’ambassadeur Giuseppe Morabito, a partagé des exemples de projets qui ont été adaptés afin de répondre aux défis posés par les effets violents de la sécheresse, les inondations, la désertification et par la montée du niveau des mers causée par le réchauffement mondial. Dans le nord de l’Ouganda, par exemple, Malteser International, l’agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte, a soutenu des constructions à zéro émission à travers la production de panneaux de haute qualité issus de la paille de riz qui est considéré comme un déchet. De cette façon, en plus de la mise en œuvre de mesure de protection de l’environnement, ont été créés de nouveaux emplois pour les réfugiés du Soudan du Sud et les membres des communautés locales. Ont ensuite été présentés d’autres cas provenant d’Haïti et de l’Inde. En Haïti, 900 agriculteurs environs ont été formés à l’agriculture durable, avec une attention particulière portée à la biodiversité, tandis qu’en Inde, Malteser International a mis en œuvre un projet visant à améliorer la sécurité alimentaire et à renforcer la résilience des communautés dalits et tribales défavorisées contre la sécheresse du désert de Thar, au Rajasthan, qui a permis une réduction significative des taux migratoires.

L’ambassadeur Morabito a expliqué que les institutions religieuses “ont un rôle unique à jouer, grâce à leur propension au dialogue avec des personnes d’autres confessions”. Il a ensuite souligné que les projets dirigés par l’Ordre de Malte sont profondément inspirés par la nécessité de protéger l’environnement, comme l’indique l’encyclique “Laudato si”, dans laquelle le pape François cite le concept d’”écologie intégrale” pour indiquer que la terre et l’humanité sont profondément liées. Pour cette raison, les investissements devraient viser à renforcer les capacités des sociétés civiles locales et à travailler en contact étroit avec les partenaires sur le terrain. De la même façon, une plus grande importance devrait être reconnue aux projets à petite échelle, surtout dans le secteur agricole : en effet, ces projets ne déracinent par les personnes du lieu où elles vivent, ils créent des emplois et sont durables du point de vue environnemental.

derniere consultation sur crise climatique deplacements et migrations

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]