Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Le 7 et le 8 novembre se réunit le Conseil Complet d’Etat

03/11/2020 


Le 29 avril, Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto, Prince et 80e Grand Maître de l’Ordre Souverain de Malte, est décédé à Rome. Conformément à l’article 17 de la Constitution, le Grand Commandeur, Fra’ Ruy Gonçalo do Valle Peixoto de Villas-Boas, a assumé les fonctions de Lieutenant Intérimaire et restera à la tête de l’Ordre Souverain de Malte jusqu’à l’élection du nouveau Grand Maître.

Le Lieutenant Intérimaire a convoqué le Conseil Complet d’État pour les 7 et 8 novembre 2020. Les protocoles les plus rigoureux seront appliqués dans toutes les phases du Conseil Complet d’État pour éviter la contagion de Covid19.

Le Conseil Complet d’État
Conformément à l’article 23 de la Constitution de l’Ordre souverain de Malte, le Conseil Complet d’État élit le Grand Maître (à vie) ou le Lieutenant de Grand Maître (ayant les mêmes pouvoirs que le Grand Maître mais en fonction pour une durée d’un an). Le Conseil n’a pas d’autres missions.


Les élections se tiendront à Rome dans la Villa Magistrale, l’un des sièges institutionnels de l’Ordre souverain de Malte. La Villa jouit de droits d’extraterritorialité accordés par la République italienne.

Le Conseil Complet d’État se compose en 2020 de :
– Lieutenant Intérimaire (1);
– Membres du Souverain Conseil (9);
– Prélat (1);
– Procureurs des Grands Prieurés (6);
– Baillis profès (11);
– Chevaliers Profès représentant les Grand Prieurés (6);
– Chevalier Profès élus par les Chevaliers en gremio religionis (1);
– Chevalier en Obédience élus par les Chevaliers en gremio religionis (1);
– Régents des Sous-prieurés (5);
– Présidents d’Associations nationales (15).
Deux femmes présidents d’Associations nationales, une européenne et une sud-américaine, participeront cette année au Conseil Complet d’État. Le nombre de ceux qui ont droit de vote est de 56.

Qui est éligible ?
Comme l’indique l’article 13 de la Constitution de l’Ordre Souverain de Malte : « Le Grand Maître est élu à vie par le Conseil Complet d’État parmi les Chevaliers Profès qui ont accompli au moins dix années de vœux perpétuels s’ils ont moins de cinquante ans ; pour les Chevaliers Profès qui ont plus de 50 ans mais appartiennent à l’Ordre depuis au moins dix ans, trois années de vœux perpétuels suffisent ».

En outre, pour servir comme Grand Maître, un candidat doit également satisfaire aux exigences de noblesse prescrites par l’Ordre pour les Chevaliers d’Honneur et de Dévotion. Actuellement, il existe 11 candidats admissibles.

Les conditions requises pour le Lieutenant de Grand Maître sont les mêmes que pour le Grand Maître.

La terna
Les Chevaliers Profès qui participent au Conseil Complet d’État se réuniront à la Villa magistrale l’après-midi du 7 novembre. Ils ont le droit de proposer trois candidats au Conseil Complet d’État, ce qu’on appelle la « Terna ».

Procédures de vote
Le Conseil Complet d’État débute le 8 novembre 2020 avec la Sainte Messe célébrée par le Prélat de l’Ordre de Malte, Mons. Jean Laffitte. Après la messe, les participants au Conseil se rendent en procession à la structure provisoire mise en place dans les jardins de la Villa par mesure de précaution contre Covid19, où a ensuite lieu le vote par scrutin secret.

Une présence en personne est nécessaire. Aucun quorum n’est requis pour l’élection. Les procurations ne sont pas autorisées. Même ceux qui ne sont pas présents peuvent être élus Grand Maître ou Lieutenant de Grand Maître (à condition qu’ils aient évidemment les conditions requises). Une majorité plus une des voix des personnes présentes est requise pour élire un Grand Maître.

Si la « terna » est présentée et qu’aucun candidat de la « terna » n’est élu au cours des trois premiers scrutins, les membres votants ont la liberté de choix lors des scrutins suivants parmi les 11 Chevaliers Profès éligibles.

Après l’élection
La personne élue à la fonction de Grand Maître ou de Lieutenant de Grand Maître doit signifier immédiatement son acceptation ou son refus (article 191 du Code de l’Ordre).

Tout de suite après l’élection, la personne élue communique le résultat au Pape par une lettre apportée au Vatican par l’ambassadeur auprès du Saint-Siège.

Le serment
L’après-midi du 8 novembre, le Grand Maître élu ou le Lieutenant de Grand Maître élu prêtera serment devant le Conseil Complet d’État en présence du Délégué Spécial du Pape, le Cardinal élu Silvano Tomasi.

Clôture du Conseil Complet d’État.

Par le serment du chef de l’Ordre, le Conseil Complet d’État est déclaré dissous (article 194 du Code de l’Ordre).

Le Grand Maître
Conformément à la Constitution, en tant que Souverain et Supérieur religieux, le Grand Maître doit se consacrer entièrement au développement des œuvres de l’Ordre et être un modèle de droiture religieuse pour tous les autres membres.

Le Grand Maître exerce la suprême autorité. Avec le Souverain Conseil, le Grand Maître prend les mesures législatives non prévues par la Charte constitutionnelle, promulgue les actes du gouvernement, gère les avoirs du Commun Trésor, ratifie les accords internationaux et convoque le Chapitre Général. Les Etats avec lesquels l’Ordre entretient des relations diplomatiques reconnaissent au Grand Maître les prérogatives, les immunités et les honneurs dus aux chefs d’Etat.

Le Grand Maître réside au siège de l’Ordre, le Palais Magistral à Rome.

7 8 novembre reunit conseil complet etat

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]