Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Le Grand Chancelier rencontre les ambassadeurs européens pour échanger sur les prochain défis communs

10/06/2021 


Les changements inattendus et radicaux imposés par la pandémie et les conséquences sociales et économique à vaste portée de celle-ci, en plus des conséquences médicales, ont été au centre du déjeuner de travail entre le Grand Chancelier de l’Ordre de Malte, Albrecht Boeselager, et plus de 20 ambassadeurs de différents pays européens, qui a eu lieu hier à Rome à la Villa magistrale.

“L’état actuel des relations internationales continue d’être caractérisé par un désordre mondial diffus, une crise de la démocratie, des violations des droits de l’homme, des tendances autocratiques, la montée des nationalismes et du protectionnisme. Tous ces facteurs influent inévitablement sur la diplomatie humanitaire”, a déclaré le Grand Chancelier.

L’ambassadeur Alexandra Valkenburg, chef de la délégation de l’Union européenne auprès de l’Ordre de Malte et du Saint-Siège, a fait écho à l’inquiétude d’Albrecht Boeselager et a observé : “Est arrivé le moment de nous rencontrer de nouveau pour échanger des points de vue sur les situations de crise mondiale et renforcer notre coopération dans des secteurs d’intérêt commun : l’aide humanitaire, la gestion de la migration et des réfugiés et le secteur sanitaire, en particulier au sujet de la crise de Covid. Nous soutenons tous les deux une distribution équitable des vaccins afin de pouvoir surmonter cette crise en agissant ensemble et en ne laissant pas les plus pauvres derrière nous”.

Comme l’a expliqué Albrecht Boeselager pendant la rencontre, “les envois de fonds des travailleurs migrants, estimés à 600 milliards de dollars en 2019, ont chuté en 2020 de 15% et l’on estime qu’ils baisseront cette année de 15% encore. Cela équivaut à l’ensemble de l’aide au développement ou à la coopération mondiale. De nombreux pays africains ont reculé de 10 ans du point de vue de leur développement. La production du vaccin contre la Covid a en effet bloqué la production d’autres vaccins. Des maladies comme la dengue sont en train de redevenir une menace en raison du manque de vaccins. Tous ces facteurs augmenteront les pressions migratoires sur l’Europe”, a déclaré Albrecht Boeselager.

Le Grand Chancelier a présenté l’action menée par l’Ordre de Malte au cours des derniers mois pour combattre la pandémie, aussi bien au niveau médical qu’au niveau diplomatique, avec la réalisation du projet “Doctor to Doctor” visant à augmenter la connaissance du virus et des thérapies pour le contenir, permettant aux différents pays d’apprendre les uns des autres.

Albrecht Boeselager a en outre souligné l’engagement continu de l’Ordre de Malte pour garantir le respect des principes de dignité humaine et l’application du droit humanitaire. La formation, organisée en ligne en février pour les fonctionnaires libyens sur la “Protection des migrants et des réfugiés”, en est un exemple. Elle a représenté une expérience précieuse pour ce pays qui connaît une transformation rapide avec le gouvernement d’unité nationale formé en mars 2021.

Les ambassadeurs de l’Union européenne, dont la plupart sont accrédités auprès de l’Ordre souverain de Malte, ont reçu de plus amples informations sur le processus de réforme constitutionnelle de l’Ordre.

grand chancelier rencontre ambassadeurs europeens echanger prochain defis communs

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]