Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

L’Hôpital de Bethléem

L’Hôpital de Bethléem

L’Hôpital de la Sainte Famille de Bethléem, Palestine

Projet porté par l’Ordre de Malte, sous la responsabilité opérative de l’Association française, l’Hôpital fournit un service indispensable à la population des environs de Bethléem. Il offre aux femmes de la région l’unique possibilité d’accoucher dans de bonnes conditions médicales. De 1990 à aujourd’hui, plus de 67 000 enfants y sont nés. Le premier objectif de l’hôpital est de fournir une assistance de haute qualité pour le suivi des maternités de toutes les femmes sans distinctions de race, de religion, de culture ou de condition sociale.
Les spécialistes américains et européens s’accordent à reconnaître que les équipements et les soins y sont de bonne qualité et correspondent aux normes occidentales. Étant donné la situation politique instable et l’état désastreux de l’économie dans cette région, les services qu’offre l’hôpital sont de plus en plus nécessaires.

La Palestine ne possède pas de service médical national, voilà pourquoi les coûts de gestion de l’hôpital sont soutenus par l’Ordre de Malte.
Il est demandé aux patients de payer uniquement ce qu’ils peuvent se permettre. Le montant est déterminé après une évaluation minutieuse de leurs conditions socio-économiques. Pour ceux qui ne sont pas en mesure de payer, les frais sont réduits ou annulés.

La lourde charge économique est supportée par l’Association Française de l’Ordre de Malte assistée par les Associations nationales d’Allemagne, des États-Unis, d’Irlande et de la Suisse, et par l’Union Européenne. Récemment, la ” Fondation Hôpital de la Sainte Famille ” – organisme créé par les membres américains de l’Ordre – a collecté des fonds qui ont contribué à garantir son fonctionnement durant les dernières années

Quelques chiffres:

L’Hôpital est dirigé par une équipe hautement qualifiée de 140 personnes:

11 spécialistes et 10 médecins internes;
68 infirmières;
11 personnels paramédicaux;
40 membres administratifs et personnels de soutien;
73 000 accouchements depuis février 1990;
la seule unité de soins intensifs en néonatologie à Bethléem;
l’unique hôpital en Palestine reconnu par le RCOG de Londres pour la formation des médecins;
3 568 accouchements en 2015;
plus de 30 000 examens médicaux par an.

Historique

En 1882 les Sœurs de la Charité achètent un grand lopin de terre à Bethléem où elles posent la première pierre de ce qui deviendra un hôpital de 80 lits.

Par une décision spéciale, le Sultan turc Abdul-Hamid II autorise, en 1892, les Sœurs de la Charité à construire et diriger un hôpital à Bethléem.

Plus tard, les autorités turques font bénéficier l’hôpital de l’exonération fiscale dans le cadre des accords de Mytilène et de Constantinople signés avec le gouvernement français.

L’Hôpital de la Sainte Famille ouvre ses portes en 1895 et devient un hôpital généraliste très actif qui depuis maintenant presque 100 ans, offre aux habitants de Bethléem une maternité et des services médicaux et chirurgicaux.

En 1985, l’hôpital est contraint de fermer pour des raisons socio-politiques liées au conflit israélo-palestinien.

La même année, pour répondre à la situation de crise, l’Ordre de Malte décide de rouvrir une des ailes de l’hôpital pour en faire une maternité de 28 lits avec le soutien de l’Union Européenne pour la rénovation et l’acquisition d’équipement.

Le 26 février 1990, le premier bébé naît dans cette nouvelle structure.

En 1997, suite à l’activité toujours croissante, fut réalisée une structure supplémentaire qui comprend deux autres salles d’accouchement, une deuxième salle d’opération, une unité néonatale et neuf lits supplémentaires. Encore une fois l’Union Européenne contribue généreusement à l’acquisition des équipements.

En avril 2001, la Fondation américaine O’Neil a fait un don généreux à l’Hôpital: une clinique mobile équipée. Elle permet aux médecins de l’Hôpital d’apporter des soins médicaux et sociaux directement chez les patients qui vivent dans les communautés, sur les collines éloignées de la région: là, les services de base tels que l’eau courante, l’électricité, les cliniques publiques, manquent.


Pour répondre à une activité en constante progression, un nouveau service de consultation externe a ouvert ses portes en juillet 2001 dans l’une des ailes de l’ancien hôpital.

Depuis le début de l’année 2003, les tarifs ont été réduits à cause de l’aggravation de la pauvreté de la population.

En 2007, grâce aux donations du Congrès des Etats-Unis et du Gouvernement Belge, l’Hôpital a augmenté sa capacité à 62 lits. Une nouvelle Salle d’accouchement et un plus grand Service de Soins Intensifs Néonatal viennent d’être inaugurés.

Une nouvelle clinique diabétique pour les femmes enceintes a été ouverte en 2010 ; elle est dédiée au traitement et à la gestion du diabète gestationnel qui survient pendant la grossesse. La clinique offre gratuitement une gamme complète de soins.

En 2013, une nouvelle unité de soins pédiatriques et néonatals a été inaugurée grâce à un don du gouvernement belge. Ce service permettra de fournir assistance aux habitants des villages aux alentours de Bethléem.

Les travaux de construction de l’agrandissement des salles de chirurgie et des bureaux de l’administration ont commencé en 2015

Pour toute information vous pouvez consulter le site: www.holyfamilyhospital-bethlehem.org

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]