Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Les Chevaliers de Malte

title

Chevaliers et Dames aux services des plus faibles

Au 11ème siècle les Chevaliers de Malte, connus alors sous le nom d’”Hospitaliers”, établirent un hôpital à Jérusalem pour soigner les pèlerins sans distinction de confession ni de race.

La renommée du travail des Hospitaliers grandissant, en 1113 le pape Pascal II a officiellement reconnu la communauté monastique comme ordre religieux laïc. Le pape identifie l’Hospitalier Gérard comme le fondateur de l’Ordre, avec un groupe établi de moines – les «Profès» – qui sont aujourd’hui toujours au cœur de l’Ordre de Malte.

Tout au long des siècles, le nombre de membres venant de toute l’Europe a continué de croître et contribué au renforcement de l’Ordre lors de sa présence à Rhodes (1310-1522) et à Malte (1530-1798).

Alors que jadis les membres de l’Ordre de Malte appartenaient traditionnellement à l’aristocratie, l’accent est mis aujourd’hui sur une noblesse d’esprit et de conduite. Les 13.500 Chevaliers et Dames de l’Ordre de Malte restent fidèles à ses principes fondateurs, résumés dans la devise “Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum” – porter, témoigner et protéger la foi et servir les pauvres et les malades – ce qui devient réalité grâce à des projets humanitaires et d’assistance sociale dans 120 pays. Les membres doivent démontrer leur dévouement à ces principes et sont admis pays-par-pays au travers de Prieurés et d’Associations nationales.

Les trois classes
Selon la Constitution, les membres de l’Ordre de Malte sont divisés en trois classes. Les membres doivent mener leur vie de manière exemplaire en conformité avec les enseignements et les préceptes de l’Église catholique et doivent se consacrer à des activités d’assistance de l’Ordre.

Les membres de la première classe sont Chevaliers de Justice, ou Chevaliers Profès et Chapelains Conventuels Profès, qui ont fait vœu de « pauvreté, chasteté et obéissance aspirant à la perfection suivant l’Evangile ». Ils sont religieux selon le droit canon, mais ne sont pas obligés de vivre en communauté.

Les membres de la deuxième classe, en vertu de leur Promesse d’Obédience, se sont engagés à vivre selon les principes chrétiens et les principes inspirateurs de l’Ordre. Ils sont subdivisés en trois catégories :

– Chevaliers et Dames d’honneur et de dévotion en Obédience
– Chevaliers et Dames de grâce et de dévotion en Obédience
– Chevaliers et Dames de grâce magistrale en Obédience

La troisième classe se compose de membres laïcs qui ne prononcent pas de vœux religieux ou de Promesse, mais qui vivent selon les principes de l’Église et de l’Ordre. Ils sont divisés en six catégories:

– Les Chevaliers et Dames d’honneur et de dévotion,
– Les Chapelains conventuels “ad honorem”,
– Les Chevaliers et Dames de grâce et de dévotion,
– Les Chapelains magistraux,
– Les Chevaliers et Dames de grâce magistrale,
– Les Donats (hommes et femmes) de dévotion.

Vous pouvez trouver ici le contact de l’entité opérant dans votre pays.

chevaliers de malte

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]