Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Pèlerinages

Pèlerinages

L'esprit et la tradition de pèlerinage

Pour l’Ordre de Malte, l’esprit de pèlerinage remonte à sa fondation au 11ème siècle. Dans son hôpital à Jérusalem, les pèlerins malades, et tous ceux qui avaient besoin d’aide, étaient pris en charge. Depuis des siècles, l’Ordre gère des refuges et des postes de premiers secours dans toute l’Europe pour offrir un abri et de la nourriture aux pèlerins, parallèlement à sa mission de soigner les pauvres et les malades. Les pèlerinages de l’Ordre comportent toujours un accompagnement des malades, un partage d’amour et d’attention. Cette mission caractérise chaque pèlerinage. Il s’agit d’une expérience vitale.
Chaque année, les membres de l’Ordre effectuent des pèlerinages vers les sanctuaires catholiques du monde entier, avec leurs hôtes malades et handicapés.

PELERINAGES INTERNATIONAUX

France: Lourdes

Le plus célèbre des sanctuaires mariaux commémore l’apparition de la Vierge à Bernadette, une jeune paysanne de 14 ans, dans une grotte à Lourdes, dans la région montagneuse des Pyrénées. En 1858, Bernadette fut chargée de révéler une source dans le sol rocheux qui fit jaillir de l’eau pure et s’est avérée avoir des propriétés curatives. Le site a depuis été le théâtre de nombreux miracles.
Certaines associations nationales de l’Ordre de Malte ont organisé des pèlerinages à Lourdes avant 1958, mais c’est à l’occasion du centenaire de l’Apparition en 1958 qu’un pèlerinage international de l’Ordre fut organisé. Depuis, chaque année au début du mois de mai, l’Ordre de Malte organise un pèlerinage international à Lourdes, conduit par le Grand Maître et auquel participent des membres et des bénévoles de 45 pays des six continents qui accompagnent des milliers de pèlerins malades et en fauteuil roulant.

Terre sainte: Jérusalem

Le pèlerinage le plus connu au monde est celui en Terre sainte. Périodiquement, l’Ordre organise un pèlerinage international avec membres, bénévoles, accompagnateurs et hôtes handicapés. Jérusalem, centre de la foi chrétienne, a également une signification particulière pour l’Ordre puisque c’est là que le Bienheureux Gérard fonda l’Ordre il y a plus de 900 ans.
Le prochain pèlerinage en Terre sainte aura lieu la deuxième semaine de novembre 2020. Le dernier rassemblement historique de l’Ordre de Malte en Terre sainte remonte à octobre 2007 quand 1 400 pèlerins venus de 20 pays ont visité Nazareth, Bethléem et le lac de Tibériade.

PELERINAGES NATIONAUX

Allemagne: Altötting
L’association allemande transporte depuis plus de 20 ans des pèlerins du diocèse de Cologne – membres, bénévoles, malades – jusqu’au sanctuaire où, en 1641, un homme, Hendrick Busmann, a entendu une voix qui lui demandait de construire à cet endroit une chapelle pour Marie, Consolatrice des Affligés (Consolatrix afflictorum).

Allemagne: Kevelaer
In 1981 it is believed that the Virgin appeared to six Herzegovinian children, with the message to pray for the sick. Although not an official shrine recognised by the Vatican, the site attracts thousands of pilgrims every year. Responding to the needs of the pilgrims, Malteser Hilfsdienst the Order of Malta’s auxiliary organisation in Germany runs a first aid post there.

Allemagne: Telgte
Une statue de bois de la Mater dolorosa, une “pieta” datant de 1370, est conservée dans la chapelle du 17ème siècle de Saint-Clément, qui fut construite spécialement pour l’accueillir. Le site est un sanctuaire depuis plus de 400 ans, depuis que la première procession fut demandée par l’évêque Galen en 1651. Des pèlerins venus du diocèse de Münster, parcourent 45 km d’Osnabrück à Telgte. Chaque année Malteser Hilfsdienst leur fournit un service de premiers secours.

Autriche: Mariazell
Le sanctuaire de Notre-Dame de Mariazell, en Styrie, lieu de pèlerinage depuis 850 ans, est le sanctuaire marial le plus visité d’Europe centrale. Fondé en 1157 par les moines bénédictins de l’Abbaye de St. Lambrecht, il abrite la statue en bois de tilleul du 12ème siècle de la Vierge Marie dans l’église de la Grâce (Gnadenkapelle). Chaque année, le Grand Prieuré d’Autriche se rend, avec plus de 300 membres de l’Ordre, bénévoles et hôtes, en pèlerinage sur le site.

Bosnie-Herzégovine: Međugorje
En 1981, on pense que la Vierge est apparue à six enfants, avec le message de prier pour les malades. Bien que n’étant pas un sanctuaire officiel reconnu par le Vatican, le site attire des milliers de pèlerins chaque année. Répondant aux besoins des pèlerins, Malteser Hilfsdienst, le corps de secours de l’Ordre de Malte en Allemagne, y tient un poste de premiers secours.

Espagne: Saint-Jacques-de-Compostelle
Le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle est différent de tous les autres : c’est un voyage en lui-même (un ‘camino’), non pas un point d’arrivée, ce qui est plus important. Le tombeau de l’apôtre Jacques le Majeur a été découvert à Saint-jacques au début du 9ème siècle et est depuis un site de pèlerinage. Depuis que l’Ordre est arrivé en Espagne au 11ème siècle, son lien avec Saint-Jacques-de-Compostelle et le ‘camino’ est très important. Le parcours du ‘camino” est plein d’auberges, d’hôpitaux et d’églises fondés par l’Ordre pour assister les pèlerins. Aujourd’hui encore, l’association espagnole de l’Ordre tient l’auberge de Cizur Menor à Pampelune et celle de Villalcázar de Sirga à Palencia, qui a été aménagée pour recevoir les pèlerins en fauteuil roulant. Selon un accord conclu avec l’Archevêché de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’Ordre de Malte tient le poste de secours de la dernière étape du ‘camino’ depuis 20 ans.

ETATS-UNIS: Notre-Dame du Bon Secours
Le sanctuaire de Notre-Dale du Bon Secours est le seul sanctuaire commémorant l’apparition de Marie aux États-Unis reconnu par l’Église catholique (depuis 2010), là où en 1859 la Vierge Marie apparut à Adèle Brise, une jeune belge, et l’exhorta à prier et offrir la Sainte communion pour la conversion des pécheurs. Les trois associations de l’Ordre de Malte aux États-Unis se rendent dans le Wisconsin chaque année en pèlerinage au sanctuaire.

Grande-Bretagne: Walsingham
Walsingham, nord du Norfolk, est un lieu de pèlerinage depuis l’époque médiévale où se rendre à Rome ou Compostelle était presque impossible. Les Chevaliers de Saint-Jean dirigent depuis des siècles des refuges sur la route. Selon la tradition, en 1061, la Vierge Marie est apparue trois fois à la châtelaine du manoir de Walsingham. Celle-ci s’est sentie comme transportée dans la maison à Nazareth où fut annoncé à Marie qu’elle allait avoir un fils. Une reproduction en bois de la “Sainte Maison” a été construite comme un sanctuaire à Notre-Dame de Walsingham. L’association britannique de l’Ordre y accompagne les pèlerins malades chaque année en septembre depuis plus de 60 ans.

Hongrie: Matraverebély-Szentkut

Mátra, l’un des plus beaux lieux de pèlerinage d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, est le sanctuaire catholique national de la Hongrie. Mátraverebély-Szentkút date de 1091 et de la légende du roi László qui a survécu en faisant couler une source d’eau. En 1201, une église commémorative fut construite dans le village de Mátraverebély, près de la source. Géré par des moines franciscains, le lieu accueille des pèlerins depuis environ 800 ans, de Hongrie et des pays voisins. L’association hongroise y organise un pèlerinage annuel.

Irlande: Knock
Knock est le sanctuaire marial national de l’Irlande : en août 1879, la Vierge, Saint Joseph et Saint Jean l’évangéliste sont apparus sur le pignon sud de l’église paroissiale de Knock devant 15 témoins, jeunes et âgés. Depuis cette apparition miraculeuse, Knock a pris de l’importance et est devenu un sanctuaire marial reconnu à échelle internationale. L’association irlandaise de l’Ordre organise un pèlerinage à Knock tous les ans en août, avec la participation de membres du corps de secours de l’Ordre, aux côtés de personnes âgées et d’hôtes handicapés.

Irlande: Croagh Patrick
Connu pour son pèlerinage en l’honneur de Saint Patrick, saint patron de l’Irlande, Croagh Patrick est un lieu de pèlerinage depuis plus de 1 500 ans, depuis que St. Patrick jeûna sur la montagne pendant quarante jours en 441. De nombreux pèlerins gravissent la montagne pieds nus. Le corps de secours irlandais de l’Ordre de Malte offre un service de premiers secours pour les pèlerins sur la route depuis 1943.

Italie: Assise
En célébration de la fête de Marie le 8 septembre, les membres italiens de l’Ordre organisent un pèlerinage annuel à Assise. La procession se rend à la basilique Sainte-Marie-des-Anges, où une copie importante de l’icône de la Vierge de Philerme est conservée, portée là par les franciscains après la Seconde Guerre mondiale.

Italie: Loreto
Depuis l’époque médiévale, la Sainte maison de Loreto est connue comme la maison où la Vierge Marie a vécu et élevé le jeune Jésus. En 1469, une grande basilique fut construite autour du petit sanctuaire. Le site sacré attire quatre millions de pèlerins et de visiteurs chaque année. En octobre, les trois Grands prieurés italiens s’y rendent en pèlerinage, conduits par le Grand Maître, avec des membres, des bénévoles, des hôtes malades et handicapés.

Mexique: Guadalupe
Le pèlerinage annuel des malades, auquel l’association mexicaine de l’Ordre participe, se rend à la Basilique nationale de Guadalupe qui commémore la visite en 1531 de la Vierge Marie à St. Juan Diego. Les pèlerins, entre 10 000 et 12 000, viennent de tout le Mexique, avec des personnes en fauteuil roulant transportées dans des bus spéciaux, nombre d’entre eux escortés par des membres de l’Ordre et des bénévoles. Ambulances, services médicaux, premiers secours et personnel spécialisé sont présents tout le long du parcours.

Pologne: Częstochowa
Le sanctuaire de Notre-Dame de Częstochowa, dans le monastère de Jasna Góra, est extrêmement important dans la vie spirituelle de tous les Polonais. Il abrite l’icône miraculeuse de la Madone Noire que l’on dit peinte par Saint Paul et qui a été protégée tout au long d’une histoire tourmentée. Chaque année, en mai, l’association polonaise de l’Ordre organise un pèlerinage vers le sanctuaire.

Portugal: Fátima
Fátima est devenu le lieu des apparitions mariales les plus importantes au Portugal après que Marie est apparue aux trois jeunes bergers en 1917. Le chemin de pèlerinage couvre une distance de 130 km. Les membres et bénévoles de l’Ordre de Malte assurent un service de premiers secours aux six principaux points d’arrêt. Le corps bénévole portugais de l’Ordre de Malte y prête assistance depuis 1976.

Les associations de l’Ordre organisent de nombreux autres pèlerinages vers des sanctuaires dans leurs pays ou participent à d’autres:

Argentine: Notre-Dame de Luján; Roumanie: Sanctuaire de Marie Consolatrice des Affligés, Sumuleu Ciuc, Transylvanie; Slovaquie: Sanctuaire de Notre-Dame de Litmanova; Slovénie: Basilique de Marie-Auxiliatrice à Brezje; Lituanie: Notre-Dame de Siluva.

pelerinages

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]