Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Actualités

Ukraine, diplomatie et soutien humanitaire de la part de la Roumanie

11/04/2022 


 

L’ambassadeur Musneci tout juste de retour d’une mission en Ukraine

1 500-1 600 réfugiés ukrainiens environ franchissent chaque jour la frontière avec la Roumanie. Il y a quelques semaines encore, on en comptait même jusqu’à 30 000 par jour. Beaucoup poursuivent ensuite leur route vers la Pologne, la Hongrie, l’Allemagne et d’autres pays d’Europe. Depuis l’éclatement du conflit, le 24 février dernier, le service de secours de l’Ordre de Malte en Roumanie est actif, en étroite collaboration avec l’Ambassade de l’Ordre de Malte à Bucarest.

“L’Ambassade a une ligne ouverte avec les autorités roumaines, en particulier avec l’unité du Ministère de l’Intérieur qui s’occupe de premiers secours”, explique l’ambassadeur Roberto Musneci, tout juste rentré d’une mission en Ukraine et en Moldavie où il a apporté des biens de première nécessité à distribuer aux réfugiés. “Cela permet à notre corps de secours d’agir de façon rapide et précise et de se distinguer des organisations non gouvernementales”. L’ambassadeur explique en effet que la récente note verbale émise par les ambassades de l’Ordre de Malte à destination des ambassades ukrainiennes dans leurs pays respectifs a permis que les chargements d’aides humanitaires provenant d’Europe traversent la douane sans ralentissements bureaucratiques, pour être distribués dans les principales villes, de Lviv à Ivano Frankivsk, et triés rapidement pour les réfugiés.

Le service de secours roumain de l’Ordre de Malte, comptant mille bénévoles et cent employés, dirige trois centres le long de la frontière ukrainienne : à Siret, où œuvre aussi une équipe du Corps italien de secours de l’Ordre de Malte; à Sighetu Marmației où il aide les autorités locales dans l’accueil des réfugiés entrant, et à Satu Mare avec un centre logistique où sont collectées des aides humanitaires pour l’Ukraine.

L’ambassadeur Musneci a visité ces centres en personne avec le président et le directeur général du corps de secours roumain, Mihály Denes et Ferenc Tischler, la directrice des programmes Anca Simu et la référente de Malteser International pour le pays, Teresa Boeselager. La délégation s’est ensuite rendue en Ukraine, à Solotvyno, où elle a rencontré les autorités locales pour discuter de possibles collaborations au sein du réseau de soutien aux réfugiés. La rencontre avec le maire de ce centre urbain situé sur les rives du fleuve Tisza, qui accueille des milliers de réfugiés, a été particulièrement touchante, raconte l’ambassadeur Musneci, faisant allusion aux traversées du désespoir de nombreuses familles et d’hommes noyés dans leur tentative de passer le fleuve.

La mission a ensuite fait étape à Berehove où l’Ordre de Malte en Ukraine dirige un énorme entrepôt qui distribue des vivres et des biens de première nécessité et où arrivent des camions d’aides humanitaires dont des générateurs, des cuisines, ainsi que de la nourriture et des boissons.

La délégation s’est ensuite rendue en Moldavie, accueillie par l’ambassadeur de l’Ordre dans le pays, Peter Canisius von Canisius. Là, elle a livré un chargement de biens humanitaires collectés par Malteser International.

“Le devoir de l’ambassade consiste à apporter du carburant à nos corps de secours qui sont naturellement orientés vers la solution des problèmes concrets. Nous cherchons à faciliter ce devoir à travers la communication institutionnelle et les rapports avec les autorités. Nous travaillons main dans la main. C’était le cas avant la guerre, en ce qui concerne les activités ordinaires, et ça l’est à plus forte raison aujourd’hui alors que nous nous trouvons face à la tragédie de la guerre”.

Une collaboration qui porte aussi ses fruits dans la collecte de dons en soutien aux activités humanitaires : plusieurs entreprises italiennes présentes en Roumanie ont en effet voulu contribuer au réseau d’aides.

ukraine diplomatie soutien humanitaire part roumanie

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]