Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Près
Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Ordre de Malte

Gouvernance

Gouvernance

Le système gouvernemental de l’Ordre de Malte

Le gouvernement de l’Ordre Souverain de Malte a une structure similaire à celle d’un gouvernement d’Etat. Il se caractérise, cependant, par des éléments dus à sa nature d’Ordre religieux laïc et par une terminologie particulière qui s’est développée au cours de neuf siècles d’histoire.

A la tête de l’Ordre de Malte, le Grand Maitre gouverne en souverain mais aussi en supérieur religieux. Il est assisté par le Conseil Souverain qu’il préside.

Le Conseil Souverain est élu pour cinq ans et est composé par le Grand Commandeur (le supérieur des religieux de l’Ordre); le Grand Chancelier (Ministres Affaires Etrangères et Ministre de l’Intérieur); le Grand Hospitalier (Ministre de l’Action Humanitaire et la Coopération Internationale); le Receveur du Commun Trésor (Ministre des Finances) et par six autres membres, tous élus par le Chapitre Général.
Reflets de siècles de tradition, ces titres expriment toutefois, des rôles qui sont en ligne avec les nécessités du XXI siècle. Unique en tant qu’institution souveraine et humanitaire, l’Ordre de Malte, guidé par son gouvernement, intervient sans cesse dans de nouveaux domaines pour répondre aux demandes d’assistance humanitaire.

Au travers de ses missions diplomatiques, le gouvernement de l’Ordre Souverain travaille afin d’établir de nouveaux accords de coopération avec d’autres Etats dans les secteurs de l’assistance médicale et humanitaire.

Le système gouvernemental de l’Ordre de Malte est composé de trois pouvoirs : le pouvoir législatif, exercé par le Grand Maitre et le Souverain Conseil pour les questions non-constitutionnelles et par le Chapitre Général – qui représente l’Assemblée Suprême des Chevaliers – pour ce qui concerne les normes constitutionnelles, le pouvoir exécutif exercé par le Souverain Conseil et le pouvoir judiciaire de la compétence des Tribunaux de l’Ordre.

La Charte Constitutionnelle et le Code règlementent la vie et les activités de l’Ordre de Malte.

Charte Constitutionelle

Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]