Ce site utilise des cookies techniques ou assimilés et des cookies de profil de tierces parties sous forme agrégée pour rendre plus simple la navigation et assurer l'utilisation des services. Pour en savoir plus ou bloquer tous les cookies ou certains, consultez notre Cookie Policy. En fermant ce bandeau, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer
Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

La croix à huit pointes

La croix à huit pointes

La croix à huit pointes entre histoire et spiritualité

La croix blanche à huit pointes adoptée par l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem depuis sa fondation a une histoire très ancienne. D’origine byzantine, elle remonte très probablement au sixième siècle après Jésus-Christ. Certains chercheurs considèrent que ce furent les Normands qui la portèrent à Amalfi, dans le sud de l’Italie. Des pièces de monnaie confirment l’adoption de la croix à huit pointes par l’ancienne république maritime à partir de 1080.

Il fut ainsi naturel pour les moines qui dirigeaient l’hôpital fondé par les amalfitains à Jérusalem pour prêter assistance aux pèlerins qui rejoignaient la Terre Sainte de choisir précisément ce symbole. C’est à partir de cet hôpital et de la communauté de moines conduits par Frère Gérard que prend vie l’Ordre de Saint-Jean. La croix à huit pointes prend le nom de “croix de Saint-Jean”.

Avec la fin du Royaume de Jérusalem, l’Ordre de Saint-Jean s’installe d’abord à Rhodes (en 1310) puis à Malte (en 1530), où le symbole qui le distinguait depuis sa fondation prend le nom de “croix de Malte”.

Ses huit pointes symbolisent les huit béatitudes théologales selon Saint Matthieu et les huit vertus que doit posséder un membre de l’Ordre : loyauté, miséricorde, franchise, courage, gloire et honneur, mépris pour la mort, solidarité envers les pauvres et les malades, respect pour l’Eglise. Les huit pointes en viennent également à représenter les huit “langues” (regroupements nationaux) des membres de l’Ordre, à savoir : Auvergne, Provence, France, Aragon, Castille et Portugal, Italie, Allemagne et Angleterre (avec l’Ecosse et l’Irlande).

Au cours de siècles, elle est adoptée par de nombreux ordres de chevalerie et insérée dans les armoiries de régiments militaires et d’ordres civils du mérite.

De nombreuses communes européennes, parmi lesquelles bien sûr Amalfi, utilisent la croix à huit pointes dans leurs armoiries, souvent pour souligner les liens historiques avec l’Ordre de Saint-Jean.

Cette même croix est présente dans de nombreux édifices, églises et dans une infinité d’œuvres d’art, en particulier de l’archipel maltais. A partir du 1er janvier 2008, elle est représentée sur l’arrière des pièces de monnaie d’un euro ou de deux euros émises par la République de Malte.

En plus d’être encore aujourd’hui le symbole des œuvres médicales et d’assistance de l’Ordre de Malte, la croix blanche à huit pointes est bien visible sur la tenue de cérémonie conventuelle des Chevaliers et des Dames de l’Ordre dans le monde entier.

Les anciennes langues de l’Ordre

Les Grands Maîtres

la croix a huit pointes

Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de Rhodes et de Malte.

Palais Magistral, Via Condotti, 68 – Rome – Italie

Tél. +39.06.67581.1 | [email protected]