Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

News

Un nouveau centre médical pour le nord de l’Irak

News image
01/04/2015

Il sera le deuxième dans le nord du Kurdistan où Malteser International assurera l’accès de la population à la santé.

Dans le nord de l’Irak, les soins s’améliorent lentement pour ceux qui ont été déplacés par l’avancée de l’organisation terroriste «État islamique». « L’aide internationale a progressivement une meilleure maîtrise sur les choses », dit Oliver Hochedez, coordinateur des secours d’urgence de Malteser International, concernant la situation dans la zone de Dohuk de la région autonome du Kurdistan. « La plupart des réfugiés sont maintenant logés dans des villes de tentes organisées. Dans tout le pays, cependant, il y a chaque jour plus de personnes qui sont déplacées, provenant en particulier des zones où les combats font rage ».

A « Kadia », le camp de réfugiés le plus récemment construit – qui a une capacité de 25000 personnes – Malteser International va ouvrir un autre centre médical. Après la clinique du camp « Bersevi II », il sera le deuxième centre médical dans le nord du Kurdistan où Malteser International enverra des médecins, des infirmières et du personnel soignant, ainsi que des fournitures médicales, pour garantir l’accès de la population à la santé. « Face au traumatisme et à la maladie que ces gens ont connu, notre équipe médicale peut aider à apporte à ces enfants ou adultes un réel sentiment d’accomplissement », dit Hochedez.
Selon lui, la plupart de ceux qui ont fui n’ont pas la moindre idée de ce que l’avenir leur réserve. « Beaucoup de gens veulent quitter le pays, beaucoup d’autres veulent rentrer chez eux. Ils ne savent pas ce que sont devenus leurs maisons et leurs biens après avoir été forcés à fuir ».

Depuis l’été 2014, Malteser International œuvre à fournir des soins médicaux aux personnes déplacées dans le nord de l’Irak. Environ 23000 patients ont reçu une assistance médicale de notre part au cours de la seule dernière année.