Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Le Grand Chancelier reçu par le vice-Premier ministre thaïlandais

13/10/2022

À Bangkok, la Conférence Asie-Pacifique de l’Ordre de Malte est en cours

Le Grand Chancelier de l’Ordre de Malte, Riccardo Paternò di Montecupo, le Grand Hospitalier, Fra’ Alessandro de Franciscis, et l’ambassadeur Michael Mann, à Bangkok pour participer à la onzième Conférence Asie-Pacifique de l’Ordre de Malte (du 12 au 16 octobre), ont été reçus le 12 octobre par Don Pramudwinai, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Thaïlande.

Les entretiens ont été l’occasion de rappeler trente-huit ans de relations diplomatiques et l’étroite collaboration entre l’Ordre de Malte et la Thaïlande. Le vice-Premier ministre a ensuite présenté les nombreux rendez-vous internationaux de son gouvernement pour les prochaines semaines, à commencer par le sommet de l’Asean, qui se tiendra du 10 au 13 novembre au Cambodge, suivi par le sommet du G20 dans la capitale indonésienne Bali (15-16 novembre) et du sommet de l’APEC du 18 au 19 novembre qui sera accueilli précisément par la Thaïlande. Trois événements d’une importance cruciale pour le contexte international actuel, qui réuniront des chefs politiques du continent asiatique et du monde entier.

La situation en Ukraine a également été abordée pendant la rencontre : le Grand Hospitalier a décrit les principales activités de l’Ordre de Malte en soutien à la population ukrainienne dans le pays et l’assistance aux réfugiés ukrainiens dans les pays limitrophes.

Le vice-Premier ministre thaïlandais et la délégation de l’Ordre ont exprimé l’espoir d’un grand sens des responsabilités de la part de toute la communauté internationale et adressé un appel à la paix, en particulier dans un moment d’escalade militaire et de menace nucléaire croissante.

Enfin, ont aussi été évoqués les graves problèmes économiques et sociaux, conséquence de la pandémie de Covid-19, qui ont frappé de manière symétrique toutes les nations, avec des effet plus dévastateurs sur les pays les plus fragiles.

Photo-Credit: Ministère des affaires étrangères de la Thaïlande