Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Haïti : les campagnes de sensibilisation contre l’épidémie Chikungunya ont commencé

25/07/2014

Avec le début de la saison des ouragans dans les Caraïbes, les habitants de la région doivent affronter des menaces de nature différente : les conditions météorologiques extrêmes mais aussi des épidémies virales comme le choléra, la dengue, et plus récemment le chikungunya, une infection non mortelle mais particulièrement invalidante, transmise par les moustiques.

Le virus chikungunya, a été détecté à Haïti en mai dernier et depuis presque 40 000 cas suspects ont été observés par les professionnels de la santé, selon les données de l’Organisation Panaméricaine de la Santé. Cependant le nombre réel de cas pourrait être beaucoup plus élevé, de nombreuses personnes n’ayant pas accès aux structures sanitaires.

Tout comme la fièvre dengue, le virus chikungunya, se diffuse par l’intermédiaire des moustiques de genre Aedes qui se reproduisent en eau stagnante. « Pendant la saison des pluies, l’eau s’accumule partout, ce qui rend très difficile le contrôle de ces insectes » explique le responsable du programme sanitaire pour Malteser International, l’Agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte – Jelena Kaifenheim. « À Haïti, où de nombreuses personnes vivent dans des habitations précaires, sur des aires dégradées, sans accès à des systèmes d’égouts, ces zones peuvent être un terrain fertile pour les moustiques ».

Pour combattre la diffusion de la maladie, Malteser International conduit des campagnes de sensibilisation avec des événements en direct ou des annonces à la radio comme par exemple : « Comment reconnaître cette maladie ? Forte fièvre, fort mal de tête, fortes douleurs aux os, démangeaisons. Si tu as de la fièvre et un des autres symptômes, va immédiatement chez un médecin ».

Malteser International a en outre participé à la formation de 50 opérateurs sanitaires sur la prévention du virus. Le projet compte sur le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères allemand.