Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Journée internationale de la femme : l’Ordre de Malte soutient les victimes de violence

08/03/2013

La journée internationale de la femme a été instituée pour faire croître la conscience de la situation de vulnérabilité et d’inégalité des femmes du monde entier. Aujourd’hui les programmes de l’Ordre de Malte offrent un soutien aux femmes dans certaines des régions les plus violentes du monde.

En République Démocratique du Congo, l’Ordre de Malte fournit une assistance psychologique et des soins médicaux aux femmes qui ont été victimes de violence, viols et autres atrocités dans la province du Sud-Kivu, théâtre d’affrontements et de violences. La violence sexuelle est en effet une des caractéristiques distinctives du conflit dans cette région : le viol y est utilisé comme une arme stratégique et les femmes y vivent dans la peur constante de subir des agressions.

Depuis 2003, l’Agence internationale d’aide humanitaire de l’Ordre de Malte, Malteser International, a apporté soutien et traitements à des milliers de femmes du Sud-Kivu. Il soutient différents centres de traumatologie, travaille dans 5 zones sanitaires et dans environ 60 centres médicaux de la région où le traitement comprend la “prophylaxie post-exposition” qui vise à réduire le risque d’infection à VIH. Le programme humanitaire met à disposition des victimes de violences, mais aussi d’autres femmes vulnérables qui vivent dans des conditions d’extrême pauvreté, des moyens d’autosubsistance pour réduire l’exclusion sociale.

Le responsable du programme de Malteser International en République Démocratique du Congo a affirmé : “nous avons constaté que la forte mobilisation et sensibilisation à l’intérieur-même de la communauté, grâce au travail humanitaire en général, et à celui de Malteser International en particulier et à la collaboration avec les autorités locales, a conduit à une meilleure “gestion” et à une prévention majeure des cas de violence sexuelle dans la région”.