Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Le Monastère de Sainte Ursule à la Valette – Malte

18/04/2006

Fra’ Andrew Bertie, Grand Maître, ainsi que de nombreux ambassadeurs auprès de l’Ordre, ont assisté à la présentation de l’édition italienne du livre « Les Soeurs Hiérosolymitaines, l’Église et le Monastère de Sainte Ursule à La Valetta – Malte », de Père Giorgio Aquilina O.F.M., ancien recteur des Archives Nationaux de la République de Malte.

Cette rencontre, organisée sous les auspices de Silvano Pedrollo, ambassadeur de l’Ordre de Malte auprès de la République de Malte, s’insère dans le cadre plus général du soutien à l’un des monastères les plus anciens dans l’île et aux sœurs de l’Ordre de Malte, fondée il y a huit siècles. L’archevêque de Malte, Mons. Joseph Mercieca, A souligné dans son intervention l’importance de la présence à Malte de l’Ordre Hospitalier du point de vue social, culturel et économique. En effet, de par cette présence, Malte est située au même niveau que les principaux États européens.

Mentionnant l’exemple de la Grande Infirmerie, le prélat a rappelé le zèle et le dévouement des chevaliers dans l’attention aux malades, ainsi que son empressement à s’occuper même de la plus humble des tâches. Un engagement qui a procuré à l’hôpital une renommée internationale. L’archevêque a signalé que le monastère de Sainte Ursule est sans aucun doute le meilleur des cadeaux que l’Ordre pouvait offrir à l’île et à l’archidiocèse. Un oasis spirituel, où l’humilité des nonnes et leur mode de vie austère sont reconnus par l’archidiocèse et la société civile maltaise.

Les interventions de l’Archimandrite Fra’ Giovanni Scarabelli et le professeur Guglielmo de’ Giovanni Centelles ont porté sur le contexte spirituel, culturel et historique des Sœurs de Saint-Jean.