Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Syrie: Malteser International renforce son aide dans la région d’Alep

06/02/2016

Détérioration de la situation humanitaire malgré les promesses d’aide des bailleurs de fonds

Des milliers de Syriens fuient la région d’Alep vers la frontière turque depuis l’offensive lancée par les forces gouvernementales. Face à l’arrivée de nouveaux réfugiés, Malteser International distribue dans un premier temps 1.000 couvertures pour leur permettre d’affronter les températures très basses. Des tentes et des kits de première urgence vont être distribués dans les prochains jours. Les forces pro-Assad ont pris le contrôle de la principale route d’approvisionnement vers Alep. On craint que l’aide humanitaire ne puisse plus être acheminée entre le point de passage d’Öncupinar et Alep et être distribuée aux plus nécessiteux. «  Les projets de Malteser International sont directement concernés. Notre partenaire syrien gère des structures médicales à Alep et dans la région. Les équipes risquent leur vie chaque jour pour en sauver d’autres », explique Sid J. Peruvemba, Vice-Secrétaire Général de Malteser International.

Malgré les promesses faites lors de la conférence sur la Syrie des bailleurs de fonds, qui s’est tenue le 4 février 2016 à Londres, une amélioration de la situation pour les populations en Syrie n’est pas en vue. «  La suspension des négociations des pourparlers de paix à Genève sur la Syrie, minent les efforts pour trouver une solution politique au conflit.

« Tous les efforts doivent être faits pour assurer l’acheminement de l’aide humanitaire vers les populations dans le besoin. Les conditions de vie dans les villes en état de siège sont désastreuses et les bombardements aériens des forces Russes notamment ces dernières semaines, ont causé la mort de nombreuses personnes et blessé des centaines d’autres », conclut Sid J. Peruvemba.

Malteser International offre une aide humanitaire aux populations syriennes depuis 2012 et s’engage sur le terrain en Turquie, au Liban et en Irak. En 2015, en collaboration avec une organisation partenaire, nous avons offert une prise en charge médicale à près de 75.000 personnes dans notre hôpital de campagne, notre hôpital pour enfant et dans deux centres de santé.