Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

La famille royale de Roumanie reçue au Palais magistral

08/11/2022

Le Lieutenant de Grand Maître de l’Ordre souverain de Malte, Fra’ John T. Dunlap, a reçu aujourd’hui au Palais magistral la famille royale de Roumanie, Son Altesse Margareta, Gardienne de la Couronne de Roumanie, et Son Altesse le prince Radu.

Le Lieutenant a rappelé les liens étroits et anciens entretenus avec la famille royale Hohenzollern-Sigmaringen dont certains membres ont montré un intérêt particulier pour l’Ordre de Malte : “Par exemple, Sa Majesté le roi Carol II de Roumanie accorda le nihil obstat à l’établissement des relations diplomatiques avec l’Ordre en 1932”.

Fra’ John Dunlap a aussi souligné les “valeurs chrétiennes partagées” avec la famille royale de Roumanie et a exprimé sa reconnaissance envers la “Margareta of Romania Royal Foundation” qui s’occupe des personnes dans le besoin, en particulier des enfants, des jeunes et des personnes âgées. “À cet égard, a déclaré le Lieutenant, nous sommes impatients de trouver de nouvelles occasions de collaborer à des projets humanitaires futurs, surtout après la collaboration fructueuse pendant la période de pandémie de Covid-19, facilitée par l’ambassade de l’Ordre de Malte à Bucarest.

La rencontre a été l’occasion de remettre la Grand-Croix du mérite de l’Ordre de Malte au prince Radu de Roumanie “pour son engagement social pour l’allégement des souffrances humaines”. Il s’agit de la deuxième visite de la famille royale de Roumanie au Palais magistral de Rome qui fut reçue, lors de la visite précédente par le Grand Maître d’alors, Fra’ Matthew Festing.

Au déjeuner offert à la famille royale étaient présents également le Grand Chancelier de l’Ordre de Malte, Riccardo Paternò di Montecupo, le Receveur du Commun Trésor, Fabrizio Colonna di Paliano, Mariano Hugo Windisch-Graetz, membre du Souverain Conseil, et le Prélat Monseigneur Jean Laffitte.

Les relations diplomatiques entre l’Ordre souverain de Malte et la Roumanie ont été renouées en 1991. Actuellement, le Corps de secours roumain (Serviciul de Ajutor Maltez en Roumanie, qui compte 17 sièges et plus de 1 200 bénévoles) travaille aux frontières avec l’Ukraine à apporter du soutien et offrir un abri aux réfugiés ukrainiens. Nombreux sont les programmes sociaux permanents visant à aider les personnes en difficulté, les sans-abri, les personnes âgées et, surtout, en faveur de la minorité rom.