Ordre Souverain Militaire et
Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem de
Rhodes et de Malte

Une nouvelle politique et un protocole contre la traite des êtres humains pour les professionnels de la santé du monde entier

06/10/2022

La Mission d’Observateur permanent de l’Ordre souverain de Malte auprès des Nations Unies à New York a accueilli la rencontre autour d’“Une politique et un protocole contre la traite des êtres humains pour les professionnels de la santé du monde entier, à soumettre à l’approbation de l’Organisation mondiale de la Santé”, jeudi 29 septembre. La réunion s’est tenue à la Chambre du Conseil économique et social au siège des Nations Unies. 130 fonctionnaires et diplomates de l’ONU y ont pris part, de même que les dirigeants de plusieurs centres de santé à l’échelle nationale.

Au cours de l’événement, organisé avec Global Strategic Operatives, une organisation sans but lucratif qui lutte contre la traite des êtres humains, l’ambassadeur de l’Ordre de Malte auprès des Nations Unies à New York, Paul Beresford-Hill, a présenté le protocole pour les professionnels de la santé à un représentant du Bureau du Secrétaire général. Le protocole a ensuite été soumis à Tedros Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

“90% des victimes de trafic environ demandent une aide médicale au cours de leur période de captivité. Nous voulons que les professionnels de la santé du monde entier aient les outils pour identifier ces patients et intervenir avec les autorités civiles et  autres afin de leur rendre leur liberté”, a déclaré l’ambassadeur Beresford-Hill dans son allocution.

Le protocole, a expliqué Deborah O’Hara Rusckowski, conseillère spéciale de l’ambassadeur de l’Ordre de Malte sur la traite des êtres humains, est le résultat de trois années d’un travail de recherches et de collecte de données qui permettra aux prestataires et travailleurs de la santé de mieux identifier les victimes de trafic et d’agir en dépit des apparences.